L’Ascension et Pentecôte dans la ligne de mire des campings aveyronnais

Abonnés
  • Les campings croisent les doigts pour pouvoir retrouver leur clientèle dès la mi-mai.
    Les campings croisent les doigts pour pouvoir retrouver leur clientèle dès la mi-mai. Archives J.A.T.
  • Laure Dalbin.
    Laure Dalbin.
Publié le

Les professionnels aveyronnais de l’hôtellerie de plein air tournent tous leurs regards vers les deux week-ends prolongés de mai pour lancer la saison. En espérant que le déconfinement tienne ses promesses.

À l’heure où le tourisme vert sort, comme chaque année à pareille époque, de sa léthargie hivernale, un arrière-goût de déjà-vu se profile à l’horizon. Sur fond de crise sanitaire qui n’en finit pas. Et même si l’Aveyron est moins touché que les zones littorales car peu d’établissements ouvrent début avril, la saison peine à se dessiner sereinement."Il est clair, comme l’an passé, que les...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?