Les "Petites eaux à Millau" coulent de source à la Vrac

  • Le régisseur et l’artiste Alain Leonesi peaufinent l’œuvre.
    Le régisseur et l’artiste Alain Leonesi peaufinent l’œuvre.
Publié le

Alain Leonesi, artiste avignonnais, réalisait les derniers réglages ce vendredi après-midi, aux côtés de Brice Morel, régisseur de la Vitrine régionale d’art contemporain (Vrac) de Millau. Après trois jours d’installation, il ne restera que la bande sonore du bruit de l’eau à ajouter à son œuvre, Petites eaux à Millau.

Le vernissage, prévu initialement ce samedi est transformé en un "finissage", programmé le 11 juin.

Le sculpteur voulait se mesurer à la contrainte de la vitrine, lui qui a l’habitude d’exposer ses fontaines en extérieur. "Située sur un passage important, la qualité de croisement entre le piéton et l’œuvre reste aléatoire", apprécie l’artiste. Pour mieux appréhender le montage fait d’objet de "réemploi", l’idée du peu et que rien ne se perd chère à Alain Leonesi, s’épauler contre le mur et contempler les va-et-vient de l’eau reste la meilleure position pour méditer le sujet. "Cela peut faire sourire comme faire dire des choses sérieuses mais la philosophie peut toujours rester légère", développe l’artiste, invité pour la première fois. La lumière du soleil modifie chaque fois le graphique de l’installation.

l. b.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?