Rappels de pâtes, de riz, de crevettes et de couscous chez Intermarché, Carrefour, Casino et Super U

  • Des traces de pesticides notamment.
    Des traces de pesticides notamment. DDM - Archives
Publié le

Aflatoxines, oxyde d'éthylène, vibrio parahaemolyticus : plusieurs enseignes de la grande distribution rappellent plusieurs produits en raison de "défauts" détectés dans leur composition. Il est demandé aux consommateurs de ne pas consommer ces produits et de les ramener au lieu d'achat pour un remboursement. 
 

Vous avez récemment acheté des pâtes, du riz, du couscous ou des crevettes ? Vérifiez vos placards et votre frigo. Plusieurs enseignes de la grande distribution rappellent des produits en raison de plusieurs "défauts".

Du couscous chez Intermarché

Intermarché rappelle du couscous aux épices de sa marque distributeur Saint-Eloi en boîte de quatre sachets de 125 grammes. Le numéro de code-barres est 3250391331444 avec une date limite de consommation au 14 janvier 2022. Le couscous contient de l'oxyde d’éthylène à une teneur supérieure à la limite autorisée sur un lot de curcuma.

Du riz chez Carrefour

Carrefour rappelle du riz Basmati de la marque Carrefour. Les sachets portent le numéro de code-barres 3560070837984 avec une date limite de consommation au 5 février 2023. Le riz contient des aflatoxines qui peuvent provoquer des problèmes de santé aux personnes souffrant d'hépatite si elles sont consommées en trop grande quantité.

Des pâtes chez Super U

Super U rappelle deux lots de tagliatelles au curry de la marque St-Ursin. Les emballages portent la référence 2021-04-0150 avec une date limite de consommation au 31 janvier 2024 et la référence 2021-04-0151 avec une date limite de consommation au 28 février 2024. 

Des crevettes chez Casino

Plusieurs enseignes du groupe Casino (Vival, Spar) rappellent des boîtes de crevettes entières tropicales surgelées de 400 grammes. Elles portent le numéro de code-barres 3222477634237, avec un numéro de lot VN/532/V/072 et une date limite de consommation au 2 février 2022. Les crevettes contiennent des vibrio parahaemolyticus qui peuvent entraîner des troubles gastro-entérinaux avec douleurs abdominales, fièvre et diarrhée dans les 12 à 24 heures qui suivent la consommation du produit.

 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?