Aveyron : c’est encore la période du respounchou

  • C’est encore la période du respounchou
    C’est encore la période du respounchou
Publié le

C’est un des incontournables de la gastronomie aveyronnaise (et tarnaise) ! Cela ressemble à des asperges sauvages mais cela n’en est pas. On le retrouve au détour des talus des chemins creux ou émergeant des buissons des haies. La saison avait débuté avec les belles journées de fin mars. Les gelées matinales qui ont suivi ont stoppé la pousse avant une dernière reprise ces derniers jours avec le redoux. Il peut aussi être prétexte à une belle rando.

C’est le "respounchou" appelé aussi asperge du pauvre. En fait, la pointe tendre de la pousse du tamier. On le consomme blanchi deux ou trois minutes (pas plus pour ne pas faire remonter l’amertume), puis cuisiné en omelette ou en salade agrémentée selon les goûts de chacun de pommes de terre, d’œufs durs, de lardons, de thon à l’huile... À chacun sa recette et bon appétit.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?