Les artistes plasticiens invités à mieux gérer leur activité grâce à une formation

  • Dans le métier d’artiste,il y a aussi les aspects administratifs à géreret à maîtriser.
    Dans le métier d’artiste,il y a aussi les aspects administratifs à géreret à maîtriser.
Publié le

Dans le cadre de son dispositif Pratiques amateurs et professionnelles, Aveyron culture-Mission départementale propose une formation "artiste plasticien : s’outiller pour mieux gérer son activité", animée par Pauline Grasset. Cette formation aura lieu les mardi 4 et mercredi 5 mai prochain, de 9 h 30 à 17 h 30, à l’espace d’animation de Luc.

Partant du constat que "le contexte social et fiscal réglementé confronte les artistes plasticien à des questions administratives juridiques souvent complexes", ces deux journées doivent permettre de mieux comprendre l’environnement juridique du métier d’artiste plasticien pour ainsi mieux l’appréhender. Cette formation collective alternera une participation active et des exposés de contenu avec différents exercices pratiques à partir de projets et d’activités des participants.

Les objectifs affichés par les organisateurs sont de "créer et de conforter son activité juridique, fiscale et sociale ; de connaître, comprendre et appliquer les différents modèles de contrats de cession de droits d’auteur ; de facturer selon les champs d’application de la Maison des artistes/Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs".

Pauline Grasset, qui animera cette action, est chargée d’accompagnement au BBB, centre d’art à Toulouse. Elle est spécialisée dans le statut d’artiste-auteur, ainsi que dans le droit d’auteur et la contractualisation.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?