Santé : les personnes vaccinées peuvent-elles renoncer aux gestes barrières ?

  • La campagne de vaccination se poursuit en Aveyron.
    La campagne de vaccination se poursuit en Aveyron. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

La campagne de vaccination se poursuit en Aveyron. Pour le Haut conseil de la santé publique, qui vient de publier un rapport sur le sujet, ceux qui ont reçu le "parcours vaccinal complet" vont pouvoir retrouver un peu plus de liberté au moins dans l'espace privé.

La campagne de vaccination en Aveyron, comme en France se poursuit. Et à ce jour, plusieurs dizaines de milliers d'Aveyronnais ont déjà reçu au moins la première dose. Une partie d'entre eux la seconde.

Alors que le gouvernement réfléchit à un déconfinement et à une réouverture des lieux jugés « non-essentiels » jusque-là, notamment la culture et les restaurants, du niveau de protection des personnes vaccinées se pose. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) vient de publier de nouvelles recommandations pour les personnes ayant été complètement vaccinées contre le Covid-19.

Dans quel cas une personne a reçu le « schéma vaccinal complet » ?

En fonction de la marque des vaccins, la réponse n'est pas la même pour tout le monde. Dans son rapport, le  Haut conseil de la santé publique apporte donc des précisions. "Un schéma vaccinal complet est défini par deux injections à au moins 3-4 semaines d’intervalle pour Pfizer et Moderna et à 9 à 12 semaines d’intervalle pour AstraZeneca. Un délai de 14 jours est nécessaire après la 2e injection. Pour le vaccin Janssen (Johnson & Johnson), arrivé en France en début de semaine, une seule injection est nécessaire."

Les personnes ayant été malades du Covid sont considérées comme définitivement vaccinées avec une seule injection 3 à 6 mois après une infection Covid-19. Attention toutefois, l'efficacité n'est pas totale. Les scientifiques estiment que les vaccins actuels protègent à 100 % contre les formes graves de Covid-19, en revanche, ils protègent seulement à 95 % du risque d’être infecté.

Faut-il poursuivre les gestes barrières ?

Oui. Le rapport est clair là-dessus. Le HCSP recommande d’une manière « de poursuivre l’application des mesures barrières en cette période, même en étant vacciné et d’engager des campagnes de communication pédagogiques à destination des citoyens vaccinés pour leur expliquer l’importance des mesures barrières, même en étant vaccinés.

Le port du masque en extérieur est donc toujours obligatoire, sauf exceptions médicales. Dans la sphère privée, le HCSP recommande toutefois "que toutes les personnes réunies puissent ne pas porter de masque" à condition d'avoir toutes bénéficié "d’un schéma vaccinal complet" et à condition de respecter les autres mesures barrières : hygiène des mains, distance interindividuelle de 2 m, aération des pièces et limitation à 6 du nombre de personnes".

Toutefois, le Haut Conseil précise que "cette recommandation ne s’applique pas, dès lors que l’un des membres présente un facteur de risque de formes graves (âge, comorbidité)".

Faut-il poursuivre le traçage des patients ?

Le Haut conseil de la santé publique préconise de poursuivre le traçage, même pour les personnes vaccinées, grâce à l'application Tous anti Covid. En effet, le vaccin n'étant pas efficace à 100 %, il vaut mieux continuer à considérer que les personnes ayant reçu le schéma vaccinal complet sont aussi de potentiels cas contact.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

290 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement exposé plein su[...]

587 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE APPARTEMENT BIEN ISOLE Une e[...]

993 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec placa[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?