Millau : la Ville change de visuel et tout le monde n’aime pas

Abonnés
  • "Il ne s’agit que d’une identité visuelle pour moderniser  notre communication.", précise la maire.
    "Il ne s’agit que d’une identité visuelle pour moderniser notre communication.", précise la maire.
Publié le

Une nouveauté dans l’identité oui, mais pas un changement de blason pour la Ville.

Doit-on comprendre que la Ville a changé son logo ?" La question est posée par Christophe Saint-Pierre, ancien maire, sur les réseaux sociaux. En effet, depuis la parution du dernier bulletin municipal et de récentes publications sur Facebook, Millau apparaît différemment. Cette barre ajoutée au M comme une "identité de communication", dixit Emmanuelle Gazel, ne fait pas l’unanimité. Du moins politique.

L’opposant de droite voit en effet cette majuscule d’un mauvais œil : "Le M apparaît désormais en lieu et place du logo inspiré du blason de Millau et qui a traversé trois municipalités et quatre mandats. Une fois de plus, les visuels changent (après Bonheurs d’hiver) pour mieux faire oublier le passé. Telle une amazone guerrière, notre maire veut faire table rase de ceux qui l’ont précédée. Nous changeons d’ère, nous sommes à l’an 0 de la vie millavoise désormais en rouge et noir version J. M."

"Pour moi, cela reste un changement de logo de la Ville à partir du moment où la page Facebook a été modifiée à son profit."

Si on laisse à Christophe Saint-Pierre le choix de citer Jeanne Mas en référence plutôt que Stendhal, la maire ajoute sur un ton moins royaliste qu’on veut bien lui prêter : "Il ne s’agit que d’une identité visuelle pour moderniser notre communication. Nous n’avons pas modifié le blason ou le logo. C’est un peu à l’image de Style Millau qui a coûté 200 000 €, sauf que là, c’est du fait maison et que ça ne coûte rien à la Ville."

Elle promet aussi des courriers homogénéisés avec une même police de caractères et des tabulations respectées par tous les services de la mairie. À l’instar de ce qui se fait à la communauté de communes. Reste un Christophe Saint-Pierre, entre deux tubes des années 80 dans les oreilles, sur sa faim : "Il n’y a pas de communication pour informer sur la communication. Et bien sûr, tout cela s’est fait sans concertation. Pour moi, cela reste un changement de logo de la Ville à partir du moment où la page Facebook a été modifiée à son profit. On change l’image institutionnelle de la ville, il est normal que je m’interroge."

Emmanuelle Gazel : "Une bronca instrumentalisée"

Bref, oui l’ère change, mais le passé reste immuable. Tout comme le présent lorsque la maire conclut : "C’est une bronca instrumentalisée." Gageons que les débats d’introduction du conseil municipal de ce mercredi soir vont être une nouvelle fois animés.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
cyril calsina
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

185000 €

Maison en pierre d'environ 71 m² avec jardin et caves refaite entièrement à[...]

610000 €

Votre agent Weloge, vous propose à la vente, cette propriété d’exception. T[...]

440 €

N516 - A louer appartement T3 situé en entresol boulevard de la Capelle.Il [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 7 mois Le 29/04/2021 à 10:05

C'est ainsi on change et c'est chaque fois plus moche et plus impersonnel tel eDF, la croix occitane pour la région, Millau......