Coronavirus : des chiffres en baisse en fin de semaine dans les hôpitaux aveyronnais

  • Vendredi soir, 98 patients étaient pris en charge. Le pic de la troisième vague pourrait être atteint.
    Vendredi soir, 98 patients étaient pris en charge. Le pic de la troisième vague pourrait être atteint. Centre presse Aveyron - José A. Torres
Publié le , mis à jour

Vendredi soir, 98 patients étaient pris en charge. Le pic de la troisième vague pourrait être atteint.

Comme chaque vendredi soir, l'ARS a publié un point de situation sur les hospitalisations liées au Covid-19 dans les différents hôpitaux d'Occitanie. Vendredi soir à 19 h 45, il y avait 1790 patients pris en charge, des chiffres en diminution sur une semaine, puisque le 23 avril, 1882 personnes étaient suivies dans les centres hospitaliers régionaux. Du côté des réanimations, le chiffre est également en diminution, de 400 à 378. Il y a en revanche eu 142 décès dans la région cette semaine. Un chiffre encore très élevé. 

Il faudra attendre encore une bonne dizaine de jours pour voir si l'Occitanie a atteint le pic de la troisième vague, qui, avec l'avancée de la vaccination (1,5 million de personnes vaccinées dans la région), pourrait être le dernier. Quoi qu'il en soit, le taux de positivité aux tests de dépistage est encore très élevé. Alors que ce chiffre était tombé à moins de 5 % fin février, il est désormais à 8,5 %, pour un nombre de tests hebdomadaires très élevé (170000).

Même tendance en Aveyron

Dans le département de l'Aveyron, la tendance est similaire. Il y avait 98 patients hospitalisés vendredi soir. Des chiffres en baisse sur une semaine puisque le vendredi 23 avril, il y avait 28 patients pris en charge. Mardi 27 avril au soir, ce chiffre était même monté à 115. Six personnes étaient toujours en réanimation, comme une semaine plus tôt. Avec sept nouveaux décès en une semaine, cet indicateur reste toutefois assez sombre. 

Ces données ne prennent en compte que les patients pris en charge dans les hôpitaux publics. Les patients des maisons de retraite et des services associés, comme les soins de suite et de réanimation, ne sont pas comptés. 

Le taux d'incidence dans le département poursuit lui aussi sa décrue. Il était, le 27 avril (dernier chiffre disponible), de 170,28. Même s'il reste des déséquilibres sur le territoire, cet indicateur, à quelques semaines de la fin du confinement des commerces et des terrasses est une bonne nouvelle. 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

263 €

RODEZ : Quartier résidentiel appartement de type 1 lumineux et fonctionnel [...]

252 €

RODEZ : Studio lumineux et fonctionnel proche de l'IUT et du Lycée Monteil.[...]

330 €

A louer studio de 24 m2 dans résidence sécurisée, situé au 2ème étage. Entr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?