Entre Rodez et Bamberg, plus de cinquante ans d’amitié

  • La signature du 1er mai 1970 entre Boscary Monsservin et Theodor Mathieu.
    La signature du 1er mai 1970 entre Boscary Monsservin et Theodor Mathieu.
Publié le , mis à jour

Les deux villes cultivent un échange solide, né de l’intérêt de l’industriel Bosch pour le site castonétois au milieu des années 1960.

Le 1er mai 1970 était signée la charte de jumelage entre Rodez et la ville allemande de Bamberg. D’une manière très officielle, Rolland Boscary-Monsservin et Theodor Mathieu ont apposé ce jour-là, au bas de la charte, leur signature. Engageant les deux villes à nourrir des relations amicales, sportives, scolaires, culturelles, économiques… Retour sur l’histoire qui a mené les deux villes sur le chemin du jumelage.

Dans les années soixante, Bamberg, qui cultive l’activité de jumelage, cherchait une ville en France pour en conclure un nouveau. Elle est alors jumelée avec deux villes autrichiennes quand, prend forme le jumelage avec Rodez. Et ce, au travers de l’intérêt des dirigeants de l’industrie allemande Bosch pour un site d’Onet-le-Château. Dès 1965 en effet, la direction de Bosch entame des négociations pour racheter la CEPRO à Onet-le-Château et y transférer la production de bougies fabriquées alors au sein de l’usine de Bamberg. En 1966, le maire bambergeois Theodor Mathieu est l’invité d’honneur des festivités du bi-millénaire de la ville de Rodez. Les bases d’un futur jumelage sont lancées !

Rencontres officielles

Après quelques années d’échanges entre ingénieurs et élus, dont l’ancien maire de Sébazac Christian Dumas, ainsi qu’un voyage mémorable des majorettes de Rodez à Bamberg, le projet était mûr et trouvait sa concrétisation le 1er mai 1970 à Rodez.

Outre les rencontres officielles menées par les deux municipalités, sont également prévus des échanges entre les jeunes pour une plus grande connaissance réciproque. La construction de l’Europe future, une meilleure entente et une véritable collaboration est dans la ligne de mire de ce jumelage.

Il faut se remettre dans le contexte, comme le fait remarquer Pierre-Marie Terral dans son ouvrage consacré à l’histoire de l’usine Bosch à Rodez. "Quinze petites années s’étaient écoulées depuis la fin d’un conflit mondial dont toutes les plaies étaient loin d’avoir cicatrisé." L’auteur aveyronnais cite l’ancien maire de Rodez Marc Censi : "Quelques années après avoir connu les Allemands en tant qu’occupants, les voilà qui revenaient comme employeurs, puis en tant qu’amis."

Ce qu’il s’est passé pendant ces 50 ans

À partir de 1974, est mis en place l’échange inter-familial Rodez-Bamberg, incluant tous les établissements scolaires de la ville. Ainsi, sont accueillis de quarante à cinquante jeunes de Bamberg à Pâques et de jeunes Ruthénois vont à leur tour à Bamberg en juillet pour un séjour de trois semaines. Cet échange entre les lycées et collèges publics et privés se poursuit encore aujourd’hui grâce à l’implication des professeurs d’allemand et de français des deux villes. Cet échange constitué également avec les liens entre les musiciens du CRDA de l’Aveyron et de Bamberg est un des deux piliers du jumelage.

Ce succès sera complété par le foisonnement de rencontres associatives, sportives, folkloriques, d’événements culturels, universitaires et professionnels.

Culture

Ainsi, peut-on citer sans être exhaustif, une pièce de théâtre, Le Milénium, jouée en allemand à la MJC de Rodez les déplacements des groupes folkloriques "L’Escloupeto" et "La Pastourelle" à Bamberg. Des échanges réguliers entre le CRDA de Rodez et les musiciens de Bamberg et des concerts de l’orchestre symphonique de Bamberg, un des meilleurs d’Allemagne. Des expositions diverses d’artistes dans les deux villes.

Des échanges gastronomiques, universitaires ou individuels ont également agrémenté ces cinquante années d’amitiés. Cinquante années que le comité de jumelage espère pérenniser "malgré les vicissitudes dues à la Covid 19 qui perturbe son bon déroulement et espérer que les festivités pour fêter cet anniversaire puissent se dérouler prochainement ".

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

415000 €

SECTEUR BALQUIERE, IMMEUBLE DE RAPPORTS : Type 4 + garage double + 1 place[...]

305 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Ce studio situé au coeur de [...]

320 €

Il se compose : D'une entrée avec placards. D'une piéce principale avec kit[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?