Burger ou salade ? Votre choix est influencé par vos collègues

  • Burger ou salade ? Votre choix est influencé par vos collègues
    Burger ou salade ? Votre choix est influencé par vos collègues
Publié le

Avec la généralisation du télétravail, déjeuner avec les collègues devient de moins en moins fréquent. Pourtant, ces repas au bureau concernent encore nombre de salariés. Saviez-vous que votre choix de plat est largement influencé par ceux avec qui vous mangez ? Explications.

Lorsque vous déjeunez (ou déjeuniez si vous êtes passé au télétravail dernièrement) au bureau, vous étiez plutôt burger ou salade ? Selon des chercheurs du Massachusetts General Hospital, ce choix ne dépend pas que de vous. Pourquoi ? ‘Parce que nous sommes influençables’, répondent en substance les auteurs de ce travail.

Pour confirmer ce phénomène grégaire, les chercheurs ont analysé les choix culinaires de 6 000 employés du Massachusetts General Hospital durant 2 ans de repas à la cafétéria. Ils se sont basés sur le système d’identification des aliments selon leur bénéfice santé utilisé par cette même cafétéria: vert pour sain, jaune pour moyen et rouge pour mauvais pour la santé. De plus, ils ont pu suivre individuellement chaque participant car chacun utilisait sa carte d’identité pour accéder à la cafétéria. Ce qui a permis par ailleurs de déterminer qui mangeait avec qui.

Homophilie ou réelle influence ?

Constat global : "le choix des plats était plus fréquemment similaire à ceux des collègues avec lesquels le salarié mangeait", notent les auteurs. Ce qui semble pointer à quel point le comportement alimentaire des collègues influence les choix de chacun. Mais ne serait-ce pas plutôt l’inverse ? Le salarié est-il réellement influencé par son collègue ou a-t-il plutôt tendance à s’associer et devenir ami avec quelqu’un qui lui ressemble et ferait les mêmes choix ? "Non", répondent les auteurs. "Les constats de cette étude pointent davantage vers une influence extérieure et non une homophilie (tendance à s’associer avec des semblables)".

Et bonne nouvelle, ce phénomène d’influence entre collègues est plus fort lorsqu’il s’agit de pousser inconsciemment l’autre à manger plus sain. Une piste intéressante selon les auteurs pour mettre en place des mesures encourageant les populations à manger mieux. "Pourquoi ne pas proposer un rabais sur la 2e salade et éviter les promos sur les burgers ?" Une idée à développer.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?