Arvieu : le maquisard Pierre-Louis avait choisi de résister

  • Le groupe du maquis (Photo prise en août 1944).
    Le groupe du maquis (Photo prise en août 1944).
Publié le

Histoire de Pierre-Louis Canac, Résistant mort à l'âge de 18 ans, avec 22 autres de ses camarades maquisards. 

Le 22 août 1944, dans le hameau de La Pezade, 23 maquisards appartenant à la section de sabotage du maquis Paul Clé, sont morts dans un combat les opposant à une colonne allemande.

La mission de ces jeunes résistants majoritairement aveyronnais, était notamment la mise hors d’usage de ponts ou l’abattage d’arbres. Parmi eux, un Arvieunois, Pierre-Louis Canac, né le 6 août 1926. Le 21 août 1944, par explosion, le groupe avait rendu inopérant le Pas de l’Escalette. Le lendemain, sur le chemin de retour, ils rencontrèrent un détachement allemand se regroupant à la Pezade.

Hélas, le groupe de résistants, inférieur en nombre et en armes, fut anéanti. Pierre-Louis Cransac avait eu 18 ans quelques jours plus tôt. À l’emplacement de ce combat qui fut le plus meurtrier du maquis Paul Clé, furent érigés une stèle gravée du nom des victimes et un cimetière de croix blanches, aujourd’hui en bordure de l’A75. Ainsi s’est arrêtée trop tôt la vie d’un enfant d’Arvieu qui avait choisi de résister et de vaincre tandis que partout dans l’Hexagone, d’autres choisissaient la collaboration et la délation. Son nom est gravé sur la plaque du monument d’Arvieu parmi trente-cinq autres victimes.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

194065 €

Commune d'Arvieu à 6 kms de Salmiech, maison de pierres de type 3/4 avec dé[...]

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

99000 €

Corps de ferme à proximité du lac de Pareloup comprenant une maison d'habit[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?