Harcèlement de rue : un (vrai) bijou qui alerte vos proches en cas de danger

  • La start-up MyEli lance un bijou connecté destiné à alerter ses proches en cas de danger. La start-up MyEli lance un bijou connecté destiné à alerter ses proches en cas de danger.
    La start-up MyEli lance un bijou connecté destiné à alerter ses proches en cas de danger. Courtesy of MyEli
  • La start-up MyEli lance un bijou connecté destiné à alerter ses proches en cas de danger.
    La start-up MyEli lance un bijou connecté destiné à alerter ses proches en cas de danger. Courtesy of MyEli
Publié le

(ETX Studio) - A seulement 26 ans, Ludivine Romary a eu l'idée de créer un bijou connecté qui ne se contente pas d'accessoiriser vos tenues, puisqu'il permet également d'alerter vos proches et de faire fuir un agresseur en cas de danger. Une innovation technologique au service de deux problématiques sociétales d'envergure, le harcèlement de rue et les violences conjugales. 

"Tu m'envoies un message quand tu es bien rentrée". Une phrase devenue anodine, mais que l'on a tous déjà prononcée au moins une fois par mesure de précaution, pour se rassurer. C'est également le point de départ de MyEli, start-up fondée par Ludivine Romary qui s'apprête à commercialiser son tout premier bijou connecté destiné à "alerter-sécuriser et assurer sa protection" dans l'espace public, mais également chez soi. 

C'est pour un projet d'études que Ludivine Romary a l'idée de créer ce bijou connecté anti-agression, qu'elle envisage comme un objet du quotidien, facilement dissimulable, qui puisse venir en aide aux personnes qui se sentent en insécurité. De la théorie à la pratique, il n'y a qu'un pas - ou presque - puisque la jeune femme fait finalement le choix de commercialiser ce bijou à la fin de ses études. Elle crée, en partenariat avec Fabien Blancafort, ingénieur électronique, la marque MyEli.

"Je souhaite apporter ma pierre à l'édifice d'un monde meilleur ! Marcher vite, appeler un ami sur le trajet, sortir ses clés, baisser le regard, faire un détour pour éviter de passer par une rue trop sombre… On a tous et toutes nos techniques pour se sécuriser et se protéger d'une potentielle agression… Maintenant il y a MyEli !", souligne la fondatrice dans un communiqué.

Comment ça fonctionne ?

Ce bijou a l'apparence d'un vrai bracelet, comme vous pouvez en porter au quotidien, mais se distingue par la multitude de composants électroniques qu'il renferme. Comment est-ce possible ? Plusieurs mois d'études, réalisées en collaboration avec le Centre Aquitain des Technologies de l'Information et Electroniques (CATIE), ont été nécessaires pour développer cette innovation, qui se caractérise par une puce miniaturisée, connectée en Bluetooth à un smartphone. 

Très concrètement, une application disponible sur iOS et Android permettra d'abord d'enregistrer entre une et cinq personnes qui seront considérées comme vos contacts de secours. En cas de danger, vous pourrez cliquer une fois sur le bijou connecté; ce qui enverra une alerte à ces contacts ainsi que votre position GPS qui sera suivie en cas de déplacement, et déclenchera une alarme sonore via votre smartphone pour faire fuir l'agresseur. Ce simple clic pourra également enclencher un enregistrement audio, toujours via votre smartphone. Si vous ne rencontrez aucun danger, vous pourrez alors faire un double clic qui enverra automatiquement un message à vos proches pour les prévenir que vous êtes rentré sans encombre.

Imaginé par Créations dans son atelier ardéchois, le bijou fait l'objet d'une première collection baptisée "L'Intrépide", composée de deux modèles : un jonc argenté proposé à 85 euros et un mi-jonc mi-chaîne doré à 90 euros. Ils seront disponibles en précommande dès le 10 mai sur Myeli.fr ou Fr.ulule.com pour une livraison garantie avant Noël (au plus tard). La gamme pourra être élargie à terme à l'homme et à l'enfant.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?