Football : le président de Rodez rencontre ses joueurs mercredi

  • Le président Pierre-Olivier Murat (à gauche) et le manager général Gregory Ursule, en discussion samedi.
    Le président Pierre-Olivier Murat (à gauche) et le manager général Gregory Ursule, en discussion samedi. CPA - JLB
Publié le , mis à jour

Après avoir officialisé son maintien samedi 8 mai face à Nancy (1-1) lors de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 2, le Raf peut d'ores et déjà débuter son intersaison. Ainsi, Pierre-Olivier Murat a prévu de s’entretenir avec ses hommes dès ce mercredi. Et ses chantiers sont nombreux.

L’histoire de la charrue avant les bœufs, de la peau de l’ours, du chaque chose en son temps. Maintien officiellement acquis, Rodez peut désormais résolument se tourner vers l’après. Vers la saison prochaine, la troisième consécutive en Ligue 2. Et cela même si le président Pierre-Olivier Murat n’a pas souhaité lever le voile sur certains éléments, ce dimanche.


Les inconnues demeurent relativement nombreuses pour un club qui a réussi, cette année encore, un tour de force en assurant sa place dans l’antichambre de l’élite avec un des plus petits budgets de la division (7,2M€, 18e). Le travail – si singulier pour le monde pro – mené en coulisses semble ainsi encore faire des miracles. Et se marier à merveille avec celui – non moins colossal – abattu par le staff technique. Staff dont la figure de proue, Laurent Peyrelade, est l’objet depuis plusieurs semaines maintenant de spéculations. Celui qui a emmené le club du CFA à la Ligue 2 sera-t-il là encore à la reprise ? On l’annonce en contact avancé avec plusieurs clubs, et notamment Amiens. Son président, qui l’a depuis longtemps déclaré « intransférable » (il est sous contrat jusqu’en 2023), dit ne pas avoir d’inquiétudes. « Il visitait mardi des installations pour préparer le stage estival, il travaille avec moi sur le recrutement, avait-il ainsi indiqué il y a près de 10 jours. Je n’ai aucun élément qui me dit qu’il ne sera pas là. Il a toute ma confiance. » Pour autant, avant le match de Nancy, le premier concerné s’était montré un peu plus distant. « Ce n’est pas le moment […] Je ne suis pas là pour savoir ce qu’il va se passer dans deux mois, deux ou cinq ans. J’ai préparé mon programme de reprise, travaillé sur les matches amicaux, le groupe… » A suivre.


Concernant le cas des joueurs, dont 15 arrivent en fin de contrat en juin (!), le dénouement du psychodrame du dossier des droits TV acte 2021-22 pourrait peser lourd. « Il faudra que j’aie une vision de l’argent que l’on aura l’année prochaine », avait dit “POM” il y a déjà plusieurs semaines, faisant exception pour David Douline et Pierre Bardy, qui ont reçu des propositions de prolongation. Si celle du capitaine ne semble être aujourd’hui qu’une formalité, la saison de haut vol du milieu de terrain – et les sollicitations qui vont avec – peut rendre les choses plus délicates. Julien Célestine, lui sous contrat, ou encore Nassim Ouammou sont aussi courtisés et font partie des interrogations. À noter que les dirigeants ont prévu une rencontre avec les joueurs dès mercredi. Avant même la fin de saison, l’intersaison peut débuter.

A.P.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

290 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement exposé plein su[...]

230 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIÈCE UNIQUE AVEC PETIT PLACARD DE RANGEMENT ET U[...]

434 €

Vous chercher un logement dans BOURRAN, le nouveau secteur de Rodez ? Notre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?