Football : un maintien de Rodez "historique", se réjouit Pierre Bardy

  • Le capitaine Pierre Bardy, samedi soir lors du nul  face à Nancy.
    Le capitaine Pierre Bardy, samedi soir lors du nul face à Nancy. Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le défenseur et capitaine d’un Raf assuré d’évoluer en L2 la saison prochaine depuis samedi et un nul (1-1) devant Nancy n’a pas boudé son plaisir après match, samedi soir. Confiant aussi, un verre de champagne à la main, qu’il devrait prolonger son contrat avec Rodez.

Cette fois, c’est fait, vous êtes maintenu ! On vous imagine très heureux ce soir…

Évidemment. C’était l’objectif. Et si on revient au mois de décembre (le Raf était alors dernier, NDLR) et qu’on nous avait dit alors qu’on serait maintenu alors qu’il resterait encore une journée avant la fin, on aurait pris tout de suite !

Quel est votre sentiment du coup à cet instant précis ?

Je refais le fil des matches passés, surtout des moments difficiles lors desquels on a su garder le cap, en équipe. Et c’est ce qui a fait la différence sur cette fin de saison. Car certaines équipes se déchirent quand ça ne va pas. Mais nous, on est resté soudé, on a travaillé, travaillé encore et on est arrivé à obtenir ce maintien.

Y a-t-il eu tout de même des moments de doute ?

Ah ben oui, forcément. Quand tu es au fin fond du classement, c’est sûr que tu doutes, c’est normal. Mais tu peux douter et ne jamais rien lâcher aussi. C’est ce qui s’est passé et, au final, on a su rectifier le tir.

Quelle analyse faites-vous du match de ce samedi soir ?

C’était un peu bizarre. Pas notre meilleur match. Mais on a su être solide. Il fallait rester invaincu en 2021 à Paul-Lignon, ça nous tenait à cœur, et on y est parvenu.

Avec une réaction très rapide et cette égalisation trois minutes après l’ouverture du score de Nancy…

Comme souvent cette saison, quand on prenait un but, on parvenait à réagir. Ces derniers temps pourtant, on marquait les premiers, mais on se faisait rejoindre. Ce soir, ça a été l’inverse. Il faudra revoir le but que l’on prend, mais on a encore des choses à travailler.

Vous avez débarqué en conférence de presse ce soir avec une coupe de champagne. C’est le président qui a payé sa tournée ?

(Rires) Je ne sais pas. On m’a amené cette coupe. Mais je crois que c’est tout indiqué de sortir le champagne ce soir. Car c’est quand même quelque chose d’historique. Personnellement, cela fait 13 ans que je suis là, au club, et c’est la première fois que je vis un maintien en Ligue 2 (la saison dernière, le Covid-19 avait arrêté la saison prématurément). Oui, c’est historique.

Vous faites partie des 15 joueurs qui arrivent en fin de contrat en juin et également des deux (avec David Douline) à qui le président Murat a d’ores et déjà proposé une prolongation. Vous serez ruthénois la saison prochaine ?

Normalement, oui. Et je suis très content de poursuivre l’aventure.

Cela veut dire quoi, Pierre, "normalement" ?

(Enjoué) ça veut dire que c’est en très bonne voie. Sauf cas extrême, ce sera bon.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

450 €

APPARTEMENT RENOVE AVEC GRAND SEJOUR/SALON DONNANT SUR UNE TERRASSE, CUISIN[...]

455 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Proche du lycée Monteil, q[...]

647 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée, une cuisine équi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?