Maison du Peuple à Millau : "Pas de raison à une démobilisation"

  • Les portes rouvertes, une occasion de porter une parole plus large.
    Les portes rouvertes, une occasion de porter une parole plus large. ML
Publié le

Près de deux mois que le collectif des occupants grogne pour l’abandon de la réforme de l’assurance chômage. Le 19 mai ne va rien changer.
 

Le collectif des "non essentiels" entame aujourd’hui son 54e jour de mobilisation à la maison du Peuple. Il occupe les lieux pour l’abandon de la réforme de l’assurance chômage. Cette dernière doit permettre de travailler plus sur une même période, mais avec des allocations qui vont drastiquement baisser. "Ce sont 1,7 million d’allocataires qui vont perdre leurs droits. Avec la crise que l’on traverse, ce sont les plus faibles que l’on va sanctionner", s’exaspère Adrien, membre des "non essentiels". Avec le 19 mai qui approche, le collectif ne voit pour le moment pas de démobilisation "la réouverture ne faisait pas partie de nos revendications premières. Même si on ne s’est pas encore définitivement positionné sur le sujet, il n’y a pas de raison à une démobilisation", annonce Victor, lui aussi membre. Ils espèrent même porter une parole plus large dès les portes rouvertes. La coordination s’organise localement, mais aussi sur le territoire national. Les revendications concernent tout le monde, elles regroupent des retraités, des paysans ou encore des saisonniers.

"Opaque et légère"

Toute personne voulant se mobiliser peut venir à la maison du Peuple du lundi au vendredi à 13 h pour assister aux assemblées générales. Même si le théâtre va pouvoir de nouveau accueillir du public le 19 mai prochain, ce redémarrage est encore flou. "On n’est pas sur une réouverture possible partout, elle est encore trop opaque et légère", raconte Victor. Après un an et demi de fermeture beaucoup de festivals et de représentations théâtrales ont été annulées. "Ce sont des choses qui s’organisent à l’avance. Même si tout commence par la réouverture, il va falloir beaucoup de temps pour absorber cette crise", estime Adrien.

Le théâtre se prépare à l’accueil du public avec une jauge réduite à 173 personnes.

ML
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

775 €

N357 - A louer appartement T4 Résidence le Saint-Jean au 6ème étage avec as[...]

345 €

N338 - A louer un appartement F1 bis rénové situé au rdc, comprenant un séj[...]

815 €

Appartement T5 avec jardin privatif et garage - A louer dans le quartier de[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Yenamar Il y a 1 mois Le 09/05/2021 à 22:55

Inadmissible cette occupation et leur agora sans masques.
Évacuation sans ménagement.
Les indemnisations à outrance, ça suffit. Où est la valeur travail???

Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 09/05/2021 à 18:41

Un lieu occupé illégalement depuis 54 jours pour de bonnes ou mauvaises saisons. Ou est l'état de droit dont on nous rebat les oreilles chaque jour? Que font les Autorités ?