À Sébazac, les produits en vrac emballent les rayons

Abonnés
  • Kathy Guardino a quitté son emploi pour ouvrir son magasin et aller au bout de ses convictions.
    Kathy Guardino a quitté son emploi pour ouvrir son magasin et aller au bout de ses convictions. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Les produits vendus en vrac répondent à une nouvelle façon de consommer, permettant notamment l’élimination des emballages plastiques. Kathy Guardino a sauté le pas et propose une nouvelle enseigne sur la zone du Causse Comtal. Rencontre.

En 2015, le marché du vrac représentait 150 millions d’euros de chiffre d’affaires. Six ans plus tard, il est de 1,3 milliard d’euros… Même chose pour l’ouverture de commerces : en 2016, on comptait à peine 20 épiceries en France, contre 700 aujourd’hui*. L’Aveyron et son chef-lieu Rodez n’échappent pas à cette tendance prônant l’écologie et la disparition progressive des emballages plastiques....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

540 €

TYPE III SITUE DANS SECTEUR CALME PROCHE LYCEE FOCH AVEC UNE BONNE EXPOSITI[...]

369 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Hyper Centre, appartement a[...]

320 €

Ce studio idéal pour étudiants vous propose: Une entrée avec placard Un séj[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?