À Saint-Chély-d'Aubrac, le Royal Aubrac change de propriétaires

  • Le couple Cousty a remis les clefs au couple Prunières.
    Le couple Cousty a remis les clefs au couple Prunières.
Publié le , mis à jour

Anne et Nicolas Prunières, un couple d’entrepreneurs lozérien, font l’acquisition de l’emblématique bâtisse du plateau de l’Aubrac.

Le Royal Aubrac ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec son rachat par Anne et Nicolas Prunières, qui sont à la tête d’une entreprise de travaux publics à Aumont-Aubrac, en Lozère. "C’est avec une grande fierté que nous confirmons que le 5 mai a eu lieu la passation des clefs du Royal Aubrac. Nos premiers mots vont à la famille Cousty que nous remercions pour leur bienveillance et leur confiance."

Une fierté et un soulagement pour tous les amoureux du Royal qui fut sanatorium à sa construction en 1902 puis hôtel de luxe dix ans plus tard.

Dans les années soixante, le Royal devient colonie de vacances. De nombreuses générations ont ainsi défilé entre les murs du Royal qui fut repris en 2008 par Roger Cousty. Ce dernier avait envisagé de lui redonner ses lettres de noblesse en l’aménageant en hôtel-restaurant trois étoiles comme il le fut par le passé. Mais la crise financière a eu raison de son projet. Pendant plus d’une décennie, l’imposant édifice est resté endormi. Le Royal s’est même retrouvé quelques heures sur un site de vente en ligne en juillet dernier.

"Une chance" pour le maire de la commune 

Autant dire que l’acquisition du couple Prunières réjouit à tous les niveaux, sur un plan touristique, économique et historique. "C’est un projet sérieux", dit en ce sens Jean Valadier, président de la communauté de communes du Nord-Aveyron qui a déjà tenu une réunion sur le sujet avec la Région. "C’est une chance", ajoute Christiane Marfin, maire de Saint-Chély-d’Aubrac qui en profite pour saluer les travaux d’assainissement menés par Roger Cousty.

Les travaux, c’est ce qui attend le couple de repreneurs. "Nous lançons un programme de rénovation complet pour refaire du Royal Aubrac un lieu totémique au cœur du parc naturel régional de l’Aubrac, dans le strict respect de son territoire."

Pour l’heure, point de calendrier annoncé mais le couple s’appuie sur une connaissance du plateau et une solide expérience avec leur entreprise familiale de travaux publics spécialisée dans la location de matériel dont il représente la troisième génération. Leur entreprise dispose même de deux sites en région parisienne ce qui en dit long sur leur réussite. Une réussite qui tend les bras au Royal avec l’espoir de retrouver son lustre d’antan en qualité de lieu d’hébergement et de restauration.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

335 €

Ce studio vous propose: Une entrée Un séjour avec coin kitchenette (2 plaqu[...]

830 €

Dans petit collectf neuf de 5 appartements, T3 duplex de 77 m2, comprenant [...]

335 €

TYPE 1 LUMINEUX DANS RÉSIDENCE DE STANDING A PROXIMITÉ DE LA CATHÉDRALE AVE[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?