Céréales et santé : ces graines qui nous veulent du bien

  • Céréales et santé : ces graines qui nous veulent du bien
    Céréales et santé : ces graines qui nous veulent du bien
Publié le

Blé, maïs, riz, orge… Les céréales et produits céréaliers nous accompagnent depuis des temps immémoriaux. A la base de notre alimentation, leurs vertus semblent cependant encore méconnues. Et si nous revenions à l’essentiel ? Zoom sur des graines pleines de bien-être !

Au fait c’est quoi une céréale ?

Une céréale, c’est une plante à graines. Lesquelles constituent la base de notre alimentation ", nous explique le Dr Arnaud Cocaul, médecin-nutritionniste à Paris. Aujourd’hui en France, si le blé tendre, le blé dur, le maïs et le riz figurent parmi les céréales les plus consommées, d’autres céréales sont à (re)découvrir comme l’orge, l’épeautre, l’avoine ou le seigle. Nous les consommons tous les jours sous forme de grains entiers, de flocons, de farine, de semoule, de pain, de pâtes, etc. Leur diversité nous offre d’infinies possibilités de les cuisiner, sans se ruiner. Laissez donc votre créativité s’exprimer pour profiter des multiples bienfaits des céréales.

Une source indispensable pour notre énergie

Les céréales constituent une excellente source de glucides complexes via leur amidon ", indique le Dr Cocaul. Complexe ? Cela signifie que nous les assimilons lentement et progressivement au niveau intestinal, diffusant l’énergie sur un temps long et évitant les fringales. Les glucides complexes représentent la source principale d’énergie du corps humain et sont essentiels à son bon fonctionnement.

Des protéines végétales essentielles

" Les céréales offrent une quantité appréciable de protéines végétales. Il est aussi intéressant de les associer entre elles dans un plat, car elles n’ont pas toutes la même composition, ou avec des légumineuses. Les céréales sont une source intéressante de protéines au quotidien. " Le quatrième Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de consommer une part plus importante des protéines sous forme végétale (céréales, légumineuses, fruits à coque). Dans l’organisme, les protéines jouent un rôle essentiel et participent au renouvellement des tissus. Voilà pourquoi les céréales présentent un réel intérêt pour tous, quel que soit notre régime alimentaire, et en particulier pour celles et ceux ayant un régime végétarien.

Une grande variété de sels minéraux

Le Dr Arnaud Cocaul ajoute également que "les céréales sont riches en sels minéraux comme le phosphore, le zinc ou encore le fer. Sans oublier les vitamines du groupe B (anti-oxydantes) dont elles sont la principale source. Autant de nutriments dont notre organisme a besoin et qui participent à notre équilibre alimentaire. " Rappelons enfin que les céréales contiennent peu de lipides (moins de 5 %). Autrement dit, elles sont pauvres en graisses.

Ces idées reçues à chasser

  • " Non, les céréales ne font pas grossir", affirme le Dr Cocaul. " La plupart des travaux scientifiques montrent qu’elles ont un effet neutre. Les supprimer prive l’organisme de glucides et expose à une rapide sensation de faim après le repas, qui peut pousser au grignotage. "
  • " Non, le régime sans gluten n’apporte pas de bénéfice pour la santé pour la grande majorité de la population. Au contraire, il semblerait même qu’il augmente le risque de maladie cardiovasculaire. Ce régime ne doit concerner que les personnes souffrant de maladie cœliaque ou d’allergie au blé."

4 bonnes raisons de manger du pain

  • Nous avons la chance de vivre en France, pays où il n’existe pas un, mais des pains. Selon leurs besoins, j’invite mes patients à en consommer, car c’est une source importante d’énergie avec un index glycémique modéré à bas pour de nombreux pains (baguette de tradition française, pain au seigle, pain complet etc.). "
  • Le pain apporte également des fibres, et particulièrement le pain complet (7g de fibres pour 100g de pain). Rappelons que le PNNS recommande de consommer 30 g de fibres par jour. Les produits céréaliers contribuent à plus d’1/4 de l’apport en fibres des Français.
  • C’est également un bon allié de notre transit, dans la mesure où nous devons le mâcher ce qui facilite l’assimilation des nutriments de façon progressive. Ainsi le cerveau a le temps d’informer le tube digestif de l’arrivée du pain, aidant à améliorer notre transit et régulant la sensation de faim".
  • Il nourrit enfin notre microbiote". Comment ? " Sa digestion produit des nutriments connus pour nourrir notre flore intestinale. "
Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?