Aveyron : un retraité "gilet jaune" relaxé de violences envers un policier

Abonnés
  • Michel, ici au centre de l’image à sa sortie de l’audience, entouré de ses soutiens et de son conseil Me Nicolas Gallon (à droite) du barreau de Montpellier.
    Michel, ici au centre de l’image à sa sortie de l’audience, entouré de ses soutiens et de son conseil Me Nicolas Gallon (à droite) du barreau de Montpellier. M.R.
Publié le , mis à jour

Si deux ans de prison, dont un ferme, étaient requis, le tribunal a considéré qu’il y avait "trop de doutes" pour désigner formellement et condamner le manifestant.

Après avoir disparu des ronds-points, les "gilets jaunes" aveyronnais, du moins ce qu’il en reste, se sont de nouveau donné rendez-vous hier. Cette fois, devant le tribunal de Rodez où l’un de leurs camarades, Michel, devait répondre de violences sur un policier. C’était le 17 novembre 2019. Ce jour-là, l’électricien à la retraite fêtait le premier anniversaire du mouvement à Millau, sur le...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

252 €

RODEZ : Studio lumineux et fonctionnel proche de l'IUT et du Lycée Monteil.[...]

450 €

APPARTEMENT RENOVE AVEC GRAND SEJOUR/SALON DONNANT SUR UNE TERRASSE, CUISIN[...]

390 €

Appartement T1Bis, de 32 m2, comprenant : - une entrée avec visiophone, un [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?