Rodez : partons à la Deryves de plage en plage

  • L’ L’
    L’
Publié le

Toutes les chansons solaires du nouvel album de La Deryves, "A l’ombre du temps", en quelques mots.

Ceux qui restent debout. Une ligne rock péchue pour commencer, et déjà la banane : "Danse avec frénésie au-dessus des misères ".

Nos belles heures. Nostalgie des amitiés d’enfance et de jeunesse, de celles qui ont façonné nos goûts et nous ont guidé, sans décider, sur le chemin de la vie. "On ne voit bien qu’avec le cœur. " Également en version acoustique dans l’album.

 

Ton âme d’enfant. La Déryves remonte un brin plus loin dans le temps, à l’époque des culottes courtes. Et souvent, ces culottes courtes et ces genoux égratignés nous reviennent dans un geste, une image, sans que l’on s’en aperçoive.

À l’ombre du temps. Allongé dans l’herbe, à regarder là-haut, le ciel, dans un état de paix euphorique. On n’imagine pas de pluie en écoutant ce morceau.

À chacun son soleil. Vous voyez bien : pas de pluie. Et même quelque sept milliards de soleil, pour autant d’âmes. Sans compter les étoiles.

C’est ici. Ah, le Causse comtal, les balades en toute saison, l’espace, la solitude, la nature, les caselles, la tranquillité… "C’est pour revenir à la vie". Également en version acoustique dans l’album.

Rue de scène. La vie de la rue, avec ses fâcheux, ses bruits, ses gens qui se croisent sans se voir, sans se connaître, mais pas que : la joie aussi s’y croise.

Au bout de nos bras. Pas un tempo ne baisse les bras dans cet album chaleureux. Encore moins dans ce morceau, où rêve et sensualité s’enlacent.

Trop gourmand. Croquer la vie à pleines dents, en prenant le large, son âme d’enfant devenue rebelle en bandoulière.

La mélomanie. Un salut à la musique qui fait chanter les mots comme la vie, et qu’on a envie de ré-entendre partout. Comme de revoir le soleil.

Un autre jour. Un jour, comme un autre, oublier les regrets, les "j’aurais dû, j’aurais pu", mais plutôt aller librement, tracer la route, suivre ses envies, sans panneaux indicateurs. Faire confiance à soi-même.

M. l'O.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?