Aveyron : pléthore d’expositions attendent leur public

  • Le musée de Montrozier rouvre aujourd’hui.
    Le musée de Montrozier rouvre aujourd’hui.
Publié le

Beaucoup de nouveautés attendent le public dès aujourd’hui pour relancer la machine.

La machine. Ou plutôt "Les machines de production", voilà l’exposition temporaire de Gilles Barbier qui attend le public au musée Soulages. Et le Chat de Philippe Geluck rôdera aussi dans le musée de Rodez pour égayer de ses aphorismes l’absurdité du monde. Les musées Fenaille et Denys-Puech proposent aussi des nouveautés sur le piton avec les "Correspondances" dans le premier cité de trois artistes Belges "qui ont un vrai savoir-faire", précise Aurélien Pierre, directeur, "c’est intéressant car la main n’est pas oubliée."

11 € pour la passe de trois

De quoi patienter jusquà juin, date d’exposition "Idoles" pour un voyage dans les Cyclades et l’Anatolie, menée avec Le Louvre. Ce qui fait dire au maître des lieux : " On est content de relancer la vie des musées. Cela permet aux gens qui ne partent pas en vacances de profiter de belles expositions, en rappelant qu’avec onze euros (7 € tarif réduit, gratuit pour enfants et étudiants, NDLR) cela donne l’entrée aux trois musées avec un ticket valable pendant un mois. "

Tout le monde est sur le pont, donc, avec cette réouverture tant attendue. "On est prêt depuis des mois !", lance même Sylvie Henry, à la tête du musée de Millau et des Grands Causses qui ouvre ce mercredi à 10 heures, avec le site de Graufesenque. "On reprend notre marche normale, suivi le 3 juillet de notre exposition Luttes et Utopies." L’art engagé pour affirmer sa nécessité, en somme. Essentiel, évidemment.

À Espalion, le musée du Scaphandre reprend aussi sa vitesse de croisière tandis que celui des Mœurs et Coutumes (l’ancienne prison d’Espalion, NDLR) ouvrira les portes de son cachot le 1er juin. À l’espace Georges Rouquier de Goutrens, l’ouverture se fera aussi en juin. Les visites en mai sont proposées, comme en avril, sur rendez-vous car la jauge d’une personne pour 8 m2 s’avère contraignante pour les musées de petite taille. L’Espace archéologique de Montrozier n’attend pas la belle saison pour ouvrir ce mercredi à 14 h avec la présentation du site de Roquemissou qui est d’ailleurs traité cette semaine à la radio, sur France Culture, dans l’émission LSD à partir de 17 h. Une belle façon de se remettre dans le bain en attendant la reprise des fouilles le 25 juin, suivi les 26 et 27 juin de la Journée du patrimoine de Pays et des moulins qui sera l’occasion de passer par le parc du château, et de la Nuit des musées le 3 juillet. Histoire de rattraper le temps perdu. "Toute l’équipe est motivée, Montrozier est un musée à ciel ouvert", conclut Alain Soubrié, responsable du site. Comme on pourrait le dire de l’Aveyron.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

254000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK - LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neu[...]

437500 €

Je vous propose une balade !. Partons sur un chemin à la croisée de la vill[...]

285 €

RODEZ - STUDIO impeccable, équipé et fonctionnel avec magnifique vue sur le[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?