Rodez : les assistants familiaux mobilisés pour demander de meilleures conditions de travail

  • Au retour de la délégation, la déception est de mise.
    Au retour de la délégation, la déception est de mise. RB - RB
Publié le

L’action est rare, voire inédite : répondant à l’appel à mobilisation lancé au niveau national par leurs syndicats, notamment la CGT, les assistants familiaux de tout le pays ont cessé le travail ce jeudi pour exprimer leur ras-le-bol et demander la prise en compte de leurs revendications, plus particulièrement celle concernant la revalorisation salariale. 
 

Des demandes relayées hier en Aveyron par une trentaine de professionnels de la profession. Mobilisés devant les portes du conseil départemental, place Charles-de-Gaulle, à Rodez, les grévistes ont fait entendre leur voix. Finalement, en début d’après-midi une délégation conduite par le délégué départemental CGT, Cédric Mors, a été reçue au conseil départemental par le vice-président Christian Tieulié, accompagné de responsables départementaux en lien avec la profession.

"laisser passer les prochaines élections"

Après une heure d’entrevue, les membres de la délégation ont rejoint leurs collègues grévistes pour leur annoncer qu’aucune décision ne serait prise avant les prochaines échéances électorales. « Pourtant, il y a urgence, a rappelé un gréviste. Car les conditions de travail sont telles que de nombreux postes ne sont plus pourvus. »

Un brin déçus les grévistes ont tourné les talons en promettant toutefois « de revenir en septembre, si les choses restaient en l’état. »

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

107000 €

Appartement T2 doté d'un balcon et d'un garage. Résidence avec ascenseur Ac[...]

285 €

RODEZ - STUDIO impeccable, équipé et fonctionnel avec magnifique vue sur le[...]

109000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neuv[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?