Marcillac : gros plan sur les caméras de la discorde

Abonnés
  • L’école maternelle Jean-Auzel, l’un des sites marcillacois appelés  à être placé sous téléprotection.
    L’école maternelle Jean-Auzel, l’un des sites marcillacois appelés à être placé sous téléprotection.
Publié le

La cité du Vallon est depuis plusieurs mois le théâtre de polémiques entre les élus favorables à l’installation de caméras sur la commune et un collectif d’opposants. Les uns parlent de protection quand les autres parlent de surveillance.

L’idée remonte au mois d’août 2020. C’est à ce moment-là qu’il est envisagé par la municipalité d’installer des caméras de vidéoprotection, 5 au total, en deux points précis de la commune de Marcillac-Vallon : aux abords de l’école maternelle Jean-Auzel, ainsi que près des containers poubelles du Cambou et de la salle des fêtes. Il s’agirait alors de lutter, d’abord de manière dissuasive, puis...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

308000 €

Exceptionnel, Marcillac ! C'est une maison de type 5 avec une vue incroyabl[...]

169280 €

Située à la lisière du bourg de Marcillac, maison T4 d?environ 102 m² habit[...]

349 €

Marcillac centre - appartement 2 pièces lumineux de 43m² situé au 2ème éta[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 2 mois Le 24/05/2021 à 11:18

Les uns veulent protéger les honnêtes gens tandis que les autres veulent protéger les rocailles et les canailles.