Électricité : les foyers vont devoir rembourser leur compteur Linky, soit 130 €

  • Le compteur Linky a coûté 130 euros par boîtier, fabrication et pose comprises.
    Le compteur Linky a coûté 130 euros par boîtier, fabrication et pose comprises. Archives Centre Presse -
Publié le , mis à jour

Il va falloir rembourser le compteur Linky, rapportent nos confrères de L'Indépendant. Et ce malgré la promesse du ministre de l'Industrie et de l'Energie de l'époque, Eric Besson, qui avait alors annoncé, à sa mise en place en septembre 2011, qu'il ne coûterait pas un centime aux usagers. 

Mais dix ans plus tard, on apprend donc que le fameux compteur désormais installé dans plus de 90% des foyers a coûté "5,7 milliards d’euros, selon les calculs de la Cour des comptes, soit 130 € par boîtier, fabrication et pose comprises, auxquels il faut rajouter des frais annexes. Un montant qu’il va falloir commencer à rembourser à partir de 2022".

Le "différé tarifaire" entrera en action dès 2022. Il devrait permettre à Enedis de prélever 2 milliards d'euros d'ici 2030. Et de s'assurer une marge d'un demi-milliard d'euros. 

Enedis qui gagnerait ainsi sur tous les plans, sachant que les compteurs lui permettraient d'économiser "un milliard d'euros de charges d'exploitation sur les quatre prochaines années". Reste à savoir si cela bénéficiera également aux usagers. Enedis affirme que oui. Les associations de consommateurs sont plus sceptiques. 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?