Panne des numéros d'urgence : l'Aveyron peu impacté, selon les services concernés

  • La cause de la panne est de nature informatique, mais la thèse de la cyberattaque a été exclue par le PDG d'Orange ce jeudi midi.
    La cause de la panne est de nature informatique, mais la thèse de la cyberattaque a été exclue par le PDG d'Orange ce jeudi midi. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Mercredi 2 juin entre 18 heures et minuit, une panne informatique a empêché les Français de joindre services d'urgence et forces de l'ordre. L'Aveyron a été très peu touché avec un seul cas, chez les pompiers, d'une personne qui aurait "rencontré des difficultés" pour les joindre.

15 (Samu), 18 (pompiers), 17 (forces de l’ordre) et 112 (toutes urgences) : de 18 heures à minuit mercredi, ces services ont été difficilement joignables, voire totalement injoignables en France.

Dans l'Aveyron, les conséquences ont été minimes avec, du côté des pompiers, un cas de personne qui aurait eu des difficultés à les joindre. Tout est désormais réglé, mais le Service départemental d'incendie et de secours a été invité à continuer à faire preuve de vigilance. De son côté la police nationale "n'a pas été impactée. Tout a fonctionné, tout fonctionne actuellement", expliquait l'officier communication. Pas de souci avéré non plus du côté des services de gendarmerie, qui ont bénéficié dès hier d'un numéro d'urgence alternatif. 

Invité sur TF1 ce jeudi midi, le PDG d'Orange Stéphane Richard a affirmé que tout était "redevenu normal", écartant la thèse d'une cyberattaque, quelques heures après avoir présenté ses "plus vives excuses". C'est en effet Orange, du fait de sa qualité d'opérateur national, qui a en charge la gestion de ces numéros d'urgence. 

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?