Rodez rugby prépare la saison prochaine avec stabilité et prudence

  • Jérôme Broseta s’apprête à vivre une troisième saison consécutive sur le banc ruthénois.
    Jérôme Broseta s’apprête à vivre une troisième saison consécutive sur le banc ruthénois. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Jérôme Broseta, l’entraîneur de Rodez rugby fait le point sur son groupe et se projette déjà vers la saison prochaine.

Bientôt huit mois que Rodez rugby est à l’arrêt. La dernière rencontre du club, en Honneur, remonte au 19 octobre et avec seulement trois rencontres disputées, c’est un peu comme si l’exercice 2020-2021 n’avait jamais existé. Alors que le retour de la compétition est attendu avec impatience, le club ruthénois se tourne vers la prochaine saison.

De la stabilité dans l’effectif

"Nous avons une bonne nouvelle, c’est que la grande majorité de nos joueurs veulent rester avec nous." Jérôme Broseta, l’entraîneur ruthénois, est heureux de compter sur une stabilité de son effectif. D’autant qu’il ne souhaite pas chambouler un groupe fortement remanié il y a un an, après la montée en Honneur.

"On constate que les plus anciens veulent rester avec nous. C’est normal, personne ne souhaite terminer sa carrière de cette manière", ajoute-t-il. Ainsi, les "papys" du vestiaire comme Ralph Teriitahoia, Jonathan Cisternino, Vicent Favre-Trosson ou Bastien Chartier sont prêts à repartir pour un tour.

Deux cadres sur le départ

Six joueurs ont fait part, au cours des entretiens individuels menés au début du printemps, de leur volonté de quitter le club, souvent pour raison professionnelle. Les avants Maxime Grimal, Simon Gastelier et Tanguy Garcia doivent ainsi s’éloigner de l’Aveyron, tandis que Stéphane Grippo raccroche ses crampons. Deux joueurs majeurs quittent aussi le club : Thomas Combret (travail) et Jeff Taofifenua (retraite). "On aurait bien aimé les garder avec nous, pour partager leur vécu avec les plus jeunes, dit l’entraîneur. Mais on comprend et on les remercie de nous avoir aidés à relancer le club."

Recrutement en cours

Rodez travaille à faire venir de nouveaux joueurs, afin de remplacer les partants. Le staff ruthénois cherche ainsi des renforts en première ligne ainsi qu’aux postes d’ouvreur et de centre. "Pour l’instant, c’est assez difficile, car on voit bien que les joueurs ne veulent pas partir après une saison à peine commencée. Ce qui est valable chez nous l’est partout ailleurs", prévient Broseta.

Celui-ci sait cependant qu’il pourra déjà compter sur quelques nouvelles têtes, issues de la formation locale. Simon Caetano, Julien Canitrot, Abel Hazim et Pierre Cortes seront intégrés au groupe senior. Il pourrait en être de même pour Clément Bernat, en fonction de ses études. "C’est une satisfaction pour nous d’avoir des garçons qui montent avec les seniors, car nous avons une volonté forte, au club, de travailler sur la formation", souligne l’entraîneur.

Un renfort dans le staff

Un cinquième entraîneur va rejoindre le staff, la saison prochaine. Romain Balmisse, ancien sélectionneur de la Bulgarie, sera en charge des trois-quarts de l’équipe première, pendant que Yannick Madrières s’occupera des avants. Le tandem Yann Casalengua (avants) et Clément Delaneau (arrières) sera en charge de la réserve, tandis que Jérôme Broseta sera le manager de l’ensemble du groupe senior.

Première préparation dès le 16 juin

Même si la compétition est à l’arrêt depuis l’automne, les Ruthénois ont continué à s’entraîner, lorsque cela était autorisé, dans le respect des protocoles sanitaires. "Nous avions une séance par semaine, le samedi matin, explique l’entraîneur. Mais cela servait surtout à garder du lien. D’ailleurs nous n’avons pas tout le temps fait du rugby. Cela nous est arrivé de programmer des sorties en VTT, des courses d’orientation, des randonnées, etc."

Une reprise plus rugbystique est prévue le 16 juin. "Nous allons faire une première préparation jusqu’au 16 juillet, dit-il. Même si nous ne repartons pas de zéro, comme il y a un an, il faut y aller progressivement, car les gars n’ont pas fait de jeu avec contact depuis octobre. C’est d’ailleurs pour cela que nous reprenons plus tôt."

Les joueurs auront ensuite une coupure jusqu’au 9 août, avant de reprendre pour préparer la saison prochaine. Deux rencontres amicales sont déjà programmées : contre Decazeville le dernier week-end d’août et contre Alban le premier week-end de septembre.

Des ambitions raisonnées

Alors que le club ne cache pas sa volonté de revenir au niveau fédéral à moyen terme, Jérôme Broseta préfère jouer la prudence sur les ambitions de la saison prochaine. " On va débuter un peu de la même manière que lors de notre première année en Promotion honneur (en 2019-2020, NDLR) : la première partie de saison permettra de voir comment se positionner et on verra les objectifs à la trêve", annonce-t-il. Un an après sa montée en Honneur, Rodez rugby a encore besoin de se familiariser avec cette division. "Si on peut rapidement retrouver le niveau fédéral, tant mieux. Mais il faut aussi savoir prendre le temps de bâtir des fondations solides", lance l’entraîneur.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

262 €

LOCATION SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec coin kitchenette (placar[...]

455 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Proche du lycée Monteil, q[...]

360 €

Vous cherchez un logement situé à proximité du Lycée Monteil, de l'IUT ?Cet[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?