Macron giflé : des armes à feu et un exemplaire de Mein Kampf découverts chez l’un des agresseurs

  • La "gifle" infligée à Emmanuel Macron a fait le tour des réseaux sociaux.
    La "gifle" infligée à Emmanuel Macron a fait le tour des réseaux sociaux. Twitter - Capture d'écran
Publié le

Au lendemain de la gifle infligée à Emmanuel Macron lors de son déplacement dans la Drôme.
 

Selon une information  "une source proche du dossier" d'après Cnews, des armes à feu ainsi qu'un exemplaire de Mein Kampf auraient été retrouvés au domicile de l'un des agresseurs d'Emmanuel Macron lors de perquisitions réalisées. Pour rappel, le président de la République a reçu une gifle lors de son déplacement dans la Drôme ce mardi 8 juin.

Deux hommes avaient été interpellés par la suite. L'agresseur avait crié "Montjoie ! Saint-Denis ! À bas la Macronie !" avant de gifler le chef de l'Etat, alors que celui-ci s'avançait pour le saluer. L'auteur de la gifle, Damien T., proche des royalistes et de l'ultra-droite selon nos confrères de Midi Libre, a été interpellé par les gendarmes du Psig de Valence. Il risque 3 ans de prison et une amende de 45 000 €.

Suite à ce geste, la classe politique s'est unanimement indignée. De son côté, Emmanuel Macron a qualifié la gifle de "fait isolé", assurant qu'il continuerait à aller au contact de la population française.

 

M. B.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 9 jours Le 09/06/2021 à 13:42

Quel battage !
Et quand l'ultragauche agresse violemment un groupe de gens âgés, chrétiens en procession c'est quasiment le silence médiatique et aucune interpellation !