Rugby : oui, 300 Aveyronnais ont retrouvé le jeu en compétition ce dimanche !

  • 300 participants à ce tournoi, des cadets aux seniors en passant par le féminines.
    300 participants à ce tournoi, des cadets aux seniors en passant par le féminines. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • 300 participants à ce tournoi, des cadets aux seniors en passant par le féminines.
    300 participants à ce tournoi, des cadets aux seniors en passant par le féminines. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Une trentaine d’équipes, représentant tout le rugby aveyronnais à l’exception de Millau, s’est donné rendez-vous au Trauc à Rodez ce dimanche 13 juin pour un tournoi de rugby à V organisé par le comité départemental.

Des cadets aux seniors en passant par les féminines, ils étaient près de 300 à s’affronter amicalement sur les terrains du Trauc à Rodez ce dimanche, pour la première manche d’un tournoi départemental organisé par le comité. Si certains, comme les gars du LSA, n’avaient que peu de pratique du rugby à V fait de rapidité et d’évitements, peu importe le niveau, tout le monde prenait du plaisir à faire circuler le ballon, après des mois passés sevrés de ballon, de contacts et de compétition.


« C’est vraiment super de pouvoir enfin jouer et de se faire plaisir », clamaient d’une seule et même voix la quinzaine de Ségalis qui avaient fait le déplacement. Même son de cloche chez les juniors du club ou Olivier Bavais avait été désigné porte-parole d’office par ses collègues. «C’est vraiment super de retrouver les copains et d’ailleurs ça nous manquait vraiment ». Du côté de Decazeville, on se donnait à fond dans un match contre Rodez et ceux qui ne jouaient pas donnaient tellement de la voix que l’on se serait cru à Camille-Guibert un jour de derby. Jérôme Accorsi était là, et malgré la chaleur, le bientôt quadra ne ménageait pas sa peine sur le terrain. «Ça fait vraiment du bien d’être là », expliquait le buteur qui sera encore présent au SCD cette saison. « Tant que je prends du plaisir et que j’ai la condition je continue. »

Villefranche était aussi à l’unisson : « Nous avons toujours continué à nous voir et à faire quelques entraînements et footing pour rester en forme, mais là c’est vraiment bien. » Du côté de l’équipe loisir de Rodez, on se donnait à fond. « Nous avons l’occasion de pouvoir jouer et c’est cela qui compte, expliquait Tristan Reynes, un joueur du Thoré rugby club de Saint-Amans-Soult. Je passais le week-end chez des amis qui jouent et je les ai rejoints sur le terrain. »

Ce dimanche, c’était une phase de brassage et, dimanche prochain, les meilleures équipes de chaque catégorie se qualifieront pour les phases finales d’Occitanie qui auront lieu le 26 juin à Castelnaudary. Mais il faut dire que bien peu pensaient à ces finales. L’objectif du jour était d’abord de jouer, jouer et encore jouer tout en prenant du plaisir.
Et malgré l’enchaînement des rencontres et la chaleur, tout le monde s’en donnait à cœur joie. Tout juste entendait-on parler, de part et d’autre, de quelques bières à boire à l’issue du tournoi. Une ébauche de 3e mi-temps ? Certainement pas car les conditions sanitaires ne le permettent pas encore mais un bon rafraîchissement pour clôturer une belle journée.

Serge Carrière
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?