Aveyron : des vacances à 65 € pour les enfants aidés par l’Unat

  • Le hameau de Moulès, à Fondamente, participe à l’opération conduite par l’Unat Occitanie
    Le hameau de Moulès, à Fondamente, participe à l’opération conduite par l’Unat Occitanie Archives ML
Publié le

L’Unat Occitanie reconduit, en 2021, son opération Premier départ en vacances. Elle permet de faire voyager les enfants dont les parents n’ont pas les moyens de les faire partir. Les jeunes Aveyronnais en bénéficient, et les centres de vacances du département accueillent des enfants concernés.

Proposer des vacances aux enfants dont les parents n’ont pas forcément les moyens. C’est l’objectif que s’est fixé l’Unat, l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air, tête de réseau du tourisme social et solidaire en Occitanie, qui représente les principaux acteurs touristiques à but non lucratif engagés en faveur du départ en vacances pour le plus grand nombre. À quelques semaines des vacances scolaires, l’organisme, qui regroupe seize établissements en Aveyron (lire l’encadré) et 3 277 lits, se prépare à une nouvelle saison pleine, après une année assez compliquée. À partir du 7 juillet prochain, les établissements adhérents s’apprêtent à accueillir de nombreux enfants dans le cadre de l’opération Premiers départs en vacances. Il s’agit de colonies destinées aux enfants âgés de 6 à 17 ans, issus de milieux modestes. Cette opération a été lancée en 1996 par l’Unat et est soutenue par la Région Occitanie, la CAF et la MSA. "Tous les opérateurs qui participent sont les adhérents de l’Unat qui ont comme activité essentielle l’accueil collectif de mineurs, détaille le Millavois Georges Glandières, vice-président de l’Unat Occitanie. Chaque année au mois de décembre, un appel à projets est passé auprès des centres affiliés à l’Unat pour savoir s’ils sont intéressés. Ils nous informent alors du type de séjours et du nombre de places réservées à l’opération dont ils disposent." Avec pour objectif de ne consacrer au dispositif que 25 à 33 % des places pour offrir à ces enfants venant de familles "fragilisées", de partir en vacances et de rencontrer d’autres enfants, venus de milieux sociaux différents et d’autres régions. Un engagement capital pour défendre la mixité, l’intégration et le bien vivre ensemble.

Faire voyager et accueillir

Dans les faits, l’Unat s’attache à faire voyager un peu les enfants. Les jeunes Aveyronnais vont dans des centres d’autres départements de la Région, et ceux de l’Aveyron accueillent des enfants d’autres territoires. De quoi offrir un peu de dépaysement.

En 2019, dernière année où l’opération a pu se tenir correctement, avant le Covid, ce sont 145 Aveyronnais qui étaient concernés, et 250 qui sont venus découvrir l’un des 16 centres, pour plus de 3 000 nuitées.

À chaque fois, leurs familles, peu importe le thème ou la durée du séjour, payent 65 €, par enfant, transport compris. Un tarif rendu possible grâce aux financements de la Région, de la MSA, de la CAF, mais aussi à une réduction du tarif de la part des centres. Les familles éligibles à ce dispositif le sont en fonction de leur quotient familial.

Les critères d’éligibilité sont complètement transparents : c’est en fonction du revenu et des besoins immédiats de la famille. Le séjour moyen dure une douzaine de jours avec, pour certaines activités spécifiques, des voyages qui peuvent aller jusqu’à 21 jours. De quoi offrir aux enfants concernés une bonne bouffée d’oxygène.

Pour plus d’informations sur l’éligibilité à l’opération, les familles doivent s’adresser à la Caf ou à la MSA. Pour tout contact avec l’Unat Occitanie : 05 34 25 00 64.

16

L’Unat compte 102 centres en Occitanie, dont 16 en Aveyron. Il s’agit de 7 villages de vacances, autant de centres et de deux centres internationaux de séjours. Ils sont répartis un peu partout sur le territoire : les VVF de Najac et de Brusque, le VTF d’Entraygues, le Relais Valrance de Saint-Sernin-sur-Rance, les trois établissements de la Ligue de l’enseignement de Villefranche-de-Rouergue, Pont-de-Salars et de Laguiole, la Maison des Cent Vallées de Naucelle, le Hameau de Bécours à Verrières,

La Salvage à Millau, l’auberge de jeunesse d’Onet-le-Château, le domaine du Roc Nantais à Nant, le village Fleurs d’Aubrac à Laguiole, L’oustal Pont-les-Bains à Salles-la-Source, le Hameau de Moulès à Fondamente et le centre Altia club de Saint-Affrique.

 

Guilhem Richaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

267 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE . Grand studio à 2 minutes d[...]

363 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T1Bis dans immeuble calme E[...]

145000 €

RODEZ, secteur Croix Grande Type 4 traversant, d'une surface habitable de 1[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?