Bac 2021 : sans pression, la philo a du bon, pour les lycéens ruthénois

  • Lucas, Sébastien, Emma et Arthur à la sortie de l'épreuve de philo au lycée Foch.
    Lucas, Sébastien, Emma et Arthur à la sortie de l'épreuve de philo au lycée Foch. RB - RB
Publié le

Le contrôle continu semble avoir du  bon pour les lycéens ruthénois. Pour preuve, ce jeudi matin, au sortir de l'examen de philosophie, les  candidats à l'édition du bac 2021 affichaient tous des mines détendues. À l'image de Lucas, Sébastien, Emma  et Arthur, des Terminales du lycée Foch de Rodez. À les regarder rigoler en évoquant le sujet, on est loin de penser qu'ils viennent de sortir de  près de 3 heures d'examens. Il est loin le temps où la tension liée au stress de l'épreuve était déjà palpable aux abords des salles d'examens.

"Moi, j'y suis allé sans aucun stress, explique  Arthur, l'air détendu. Moi, pareil, indique Emma dans la foulée. Il n'y a plus de suspense car on connaît déjà  notre note grâce au contrôle continu. On la connaissait avant l'examen, alors si c'est une bonne note, pas besoin de stresser car, au final ils prennent la meilleure des 2. Comme j'avais déjà une bonne note, je me suis contentée de choisir le sujet numéro 3 et de me laisser porter", conclut la lycéenne l'air serein. "Moi, c'est pareil, explique Arthur, j'ai eu une note avec mention, alors à partir de là, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter."

Place au grand oral de français

Leurs deux camarades, Lucas et Sébastien, ont l'air tout aussi détendu. "C'est l'effet contrôle continu, on y est allés sans stress", rigolent les deux amis. Toutefois, les sourires s'effacent et laissent place  à l'inquiétude lorsque les quatre lycéens évoquent la suite de l'examen du Bac et plus particulièrement le grand oral de français. "Là, ça risque d'être un peu plus compliqué", imaginent les Terminales. Seul Sébastien ne semble pas trop inquiet. "Il s'agit de parler de ce que l'on aime, donc, il faut parler, alors ça tombe bien car j'aime beaucoup de choses et j'adore parler, alors ça devrait le faire", conclut-il  sûr de lui.

À l'autre bout de la ville, au lycée François d'Estaing, les remarques et le ressenti des candidats sont plus ou moins les mêmes. Victor et Elisa, en terminale eux aussi, ont abordé l'examen sans stress grâce au contrôle continu. Et c'est également vers le grand oral de français qu'ils lorgnent désormais avec plus d'inquiétude. En attendant de le passer, ils savourent avec leurs amis, ces premières heures d'un examen qu'ils espèrent tous décrocher.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Petit appartement une pièce[...]

267 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE . Grand studio à 2 minutes d[...]

455 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Proche du lycée Monteil, q[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 1 mois Le 18/06/2021 à 08:15

Au fil des ans le BAC s'est considérablement dévalorisé ; il est même arrivé à un niveau inférieur au Certificat d'Etudes Primaires tel qu'il était présenté il y a plusieurs décennies !
Que dire de la version 2021 si ce n'est quelle touche le fond ! ! !