Lunac : Julien Tranier ou l’agriculture par passion

  • Julien Tranier entouré  de ses belles "limousines".
    Julien Tranier entouré de ses belles "limousines".
Publié le , mis à jour

L’agriculteur de la ferme de Pesse-Longue, à Lunac, et ses charmantes compagnes, limousines dorées à souhait, seront donc les hôtes de cette Journée nationale de l’agriculture, première du nom, décrétée pour ce vendredi 18 juin (lire ci-dessus). Une date facile à retenir… L’appel est lancé à tous ceux qui, de près ou de loin, s’intéressent à l’agriculture, aux productions de nos paysans et aux produits locaux, richesses de nos campagnes.

"Apéro avec les veaux"

Julien Tranier, 34 ans, a repris la ferme paternelle en 2017 et les élevages qui vont avec. Dans la lignée de son père, il est à la tête d’un cheptel d’une cinquantaine de vaches mères de race limousine -race dominante sur le secteur et bien adaptée à la production de veaux- et quasiment du même nombre de veaux par an. La particularité de cette production, labellisée Veau d’Aveyron et du Ségala, est que les veaux sont élevés sous la mère qu’ils tètent deux fois par jour, à 8 heures et 18 heures. D’où l’invitation lancée au grand public pour un "apéro avec les veaux" demain en fin d’après-midi. "Une approche décalée qui donnera la possibilité d’échanger avec les consommateurs".

Ces veaux sont ensuite commercialisés aux Halles de l’Aveyron (Rodez, Paris) ainsi que dans des grandes surfaces telles Carrefour. "Je garde toujours une dizaine de femelles pour renouveler mon troupeau", précise Julien Tranier. Par ailleurs, "les vaches en fin de production sont valorisées, c’est-à-dire qu’elles sont engraissées pour travailler l’aspect gustatif et qualitatif", explique l’agriculteur.

Estampillées Blason Prestige, elles partent elles aussi à la vente via des circuits courts. Julien Tranier élève également des poulets en plein air. "Je travaille par lot de 600 poulets, trois fois par an, avec entre chaque un vide sanitaire". Lorsqu’ils atteignent 110 jours, ses poulets sont abattus et revendus dans des boucheries locales et des départements limitrophes. "On essaie de travailler une gamme au-dessus du Label Rouge".

En tant que vice président des Jeunes agriculteurs (JA), Julien Tranier est aussi très investi, sur son canton de Najac-Rieupeyroux, et mène un travail sur la transmission et l’installation, un parcours qu’il a lui-même vécu. "Il s’agit de dresser un état des lieux afin de faire le point sur le renouvellement des générations et sensibiliser tous les acteurs du milieu agricole et du monde rural en général".

Recherche et innovation

"J’ai toujours eu en tête de faire ce métier qui est un beau métier car il y a toujours de la recherche et de l’innovation", confie Julien Tranier. "Les journées ne sont jamais les mêmes et se déroulent dans un cadre de vie et de travail exceptionnels. Par rapport aux générations précédentes, en tant qu’adhérent d’un groupement d’employeurs, je peux bénéficier d’un salarié agricole, formé à ce travail et qui connaît ma ferme, pour me remplacer".

Ainsi le jeune agriculteur peut-il partir tranquille en laissant ses veaux, vaches et poulets entre des mains expertes.

Ferme ouverte chez Julien Tranier, à Pesse-Longue, Lunac, aujourd’hui, vendredi 18 juin, dès 9 heures jusqu’à la tombée du jour, avec, à 17 h 30, l’accueil du grand public pour l’apéro avec les veaux.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

85000 €

Charmante maison dans le centre-ville de Villefranche de Rouergue, elle se [...]

139000 €

Située promenade du Petit Languedoc, La Résidence LE PANORAMIC (ancien Cent[...]

176400 €

Cette charmante maison de ville offre un cadre de ville calme (terrain d'en[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?