Les cryptomonnaies intéressent de plus en plus de Britanniques

  • La FCA (Financial Conduct Authority) estime dans une étude que 2,3 millions de britanniques adultes possèdent des cryptomonnaies.
    La FCA (Financial Conduct Authority) estime dans une étude que 2,3 millions de britanniques adultes possèdent des cryptomonnaies. Martin BUREAU / AFP
Publié le

(AFP) - Le boom du prix du bitcoin en 2021 a été accompagné d'un intérêt plus important des investisseurs britanniques, qui sont plus nombreux que jamais à en détenir, affirme jeudi le régulateur des marchés du Royaume-Uni (FCA).

La FCA (Financial Conduct Authority) estime dans une étude que 2,3 millions de britanniques adultes possèdent des cryptomonnaies, soit 400.000 de plus qu'un an plus tôt; et surtout, alors que la moitié d'entre ces détenteurs les voyaient comme "un pari" il y a un an, ils ne sont plus qu'un tiers à les percevoir comme tels.

Le prix du bitcoin a décollé fin 2019 pour dépasser les 20.000 dollars en décembre 2020, avant d'atteindre un sommet à près de 65.000 dollars mi-avril.

Parmi les facteurs expliquant cette hausse, l'intérêt de plus en plus développé d'investisseurs institutionnels américains, comme les grandes banques de Wall Street ou le constructeur de véhicules électriques Tesla.

Depuis, le marché a dégringolé et le bitcoin s'échange pour environ 40.000 dollars, notamment en raison de l'intérêt de plus en plus développés des régulateurs pour ces actifs.

"Il est important que les consommateurs comprennent que ces produits sont largement non régulés et que si quelque chose se passe mal, ils vont avoir du mal à se tourner vers les autorités. Il faut être prêt à perdre tout son argent", prévient Sheldon Mills, un responsable de la FCA, dans un communiqué.

Laith Khalaf, analyste financier à AJ Bell, retient un autre détail de l'étude: "le fait que 14% des acheteurs de crypto aient emprunté pour pouvoir acheté est terrifiant. La volatilité extrême du marché et les perspectives incertaines à long terme signifient que les sommes investies peuvent disparaître", prévient-il.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?