L’EURL Lafarge dans ses nouveaux murs

  • Damien Lafarge et Jean-Marie Lacombe ont signé une convention  de partenariat.
    Damien Lafarge et Jean-Marie Lacombe ont signé une convention de partenariat.
Publié le

Damien Lafarge a fondé son entreprise tournée vers des travaux d’entretien de toiture et de réparation en avril 2008, après quelques années en tant que salarié dans le secteur. L’entreprise a d’abord été créée en nom propre et a démarré dans un atelier chez ses grands-parents. En 2010, elle évolue en EURL Lafarge et Damien devient locataire d’un atelier de 200 m² à Marcillac. Au démarrage, l’activité était tournée vers des travaux d’entretien de toiture et de réparation.

Au gré de la demande, l’entreprise s’est peu à peu spécialisée dans les couvertures en lauze et la rénovation traditionnelle. Cette spécialisation en rénovation de lauze est un élément de différenciation qui lui a permis de se positionner sur des marchés locaux (rénovation d’églises et de bâtiments de caractère ou monuments historiques) sur le territoire Conques-Marcillac. Depuis le démarrage de son activité, Damien Lafarge engage des apprentis afin de transmettre son savoir-faire. Fin 2020, l’entreprise emploie, en plus de son gérant, un salarié et un apprenti. Damien Lafarge souhaite aujourd’hui "doter son entreprise d’un bâtiment pour poursuivre son développement et sa structuration". À cet effet, il a commencé la construction d’un bâtiment sur la ZAE du Vallon à Saint-Christophe, comprenant une zone de garage, un accueil et des bureaux, des locaux pour les salariés ainsi qu’un atelier zinguerie. Cette nouvelle activité permettra à l’entreprise de proposer des prestations complètes tant aux particuliers qu’aux professionnels. Dans le cadre de ce projet, il est prévu de créer 3 emplois supplémentaires d’ici 2023.

La communauté de communes Conques-Marcillac, compétente pour octroyer des aides à l’immobilier d’entreprise, a été sollicitée, pour accompagner ce projet de développement. Après vérification de l’éligibilité du dossier et instruction, les élus du conseil communautaire ont décidé de le soutenir à hauteur de 30 729 €, soit environ 12 % de l’investissement. La Région Occitanie est également sollicitée en cofinancement de l’aide communautaire pour un montant de 35 000 €, soit 13 % du projet.

La convention de partenariat a été signée le mardi 8 juin par Damien Lafarge et Jean-Marie Lacombe, président de la Communauté de Communes.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Christophe-Vallon

155000 €

Saint Christophe Vallon : Immeuble de rapport à vendre comprenant un commer[...]

239400 €

Située dans le bourg de St Christophe, dans un secteur calme et résidentiel[...]

35000 €

Située dans un hameau du Vallon, à 3 km de Saint Christophe, petite bâtisse[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Christophe-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?