L'avenue de la Gare, une réalisation qui a marqué la vie d'Espalion

  • La création de l’avenue de la Gare a considérablement modifié la vie de la cité.
    La création de l’avenue de la Gare a considérablement modifié la vie de la cité.
Publié le

Si la Gare a été inaugurée en 1889, la décision de créer une ligne SNCF a nécessité d’ouvrir une voie d’accès dont le tracé a été décidé en 1900.

En 1877, au lendemain des élections législatives, le gouvernement promet qu’une voie ferrée reliera chaque sous-préfecture à la préfecture. Chaque ville centre de canton aura sa gare. La création de la ligne Espalion-Bertholène est imposée en 1879 par le plan Freyssinet. Une déclaration d’utilité publique valide le projet. Mais le choix du tracé de la voie menant à la gare donne lieu à des dissensions entre le ministère des Travaux Publics et la ville d’Espalion. Une décision ministérielle du 8 décembre 1899 préconise un accès à partir de la place Saint-Georges. Le conseil municipal, de son côté propose un itinéraire passant par la place du Plô, pour aboutir au boulevard De Guizard.

Le ministère des Travaux Publics s’incline et accepte finalement le tracé choisi par le conseil municipal. Une nouvelle voie, ouverte en 1903, qui deviendra par la suite une artère importante et permettra à la ville de s’étendre progressivement vers le plateau actuel de la Gare, Perse, et également vers le Foirail et les quartiers actuels de la rue de Perse, et de la Fontsange.

Centenaire

Répondant à un souhait des habitants de l’avenue de la Gare, la Fédération des associations de sauvegarde du patrimoine espalionnais a organisé en décembre 2003, une exposition célébrant le centenaire de l’avenue de la Gare et retraçant tout un pan de l’histoire locale, celle de la ligne ferroviaire, des scènes de vie montrant des quartiers de la ville. Mise en place par MM. Charles, Delbosq et des bénévoles, elle comprenait 35 photos réalisées par Paul Finet, et des documents manuscrits relatant les péripéties d’un riche passé. Annie Martin rappelait le témoignage que constituait cette exposition, attestant de l’importance des travaux engagés. Gilbert Cayron, maire, se réjouissait pour sa part de cette initiative qui renforce les liens de quartier, rappelle le bouleversement apporté par ces travaux et leur incidence sur la vie de la cité. La pose d’une plaque, sur le pont de l’avenue de la Gare, dévoilée par Didier Daunac, clôturait cette journée commémorative.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

74500 €

Au centre d'Espalion, immeuble Le Colisée en dernier étage, Appartement T1[...]

175000 €

Immeuble situé rue du docteur Trémolières à Espalion composé de la manière [...]

250000 €

220m2 de bureaux situé dans le centre-ville d'Espalion. Le bien se situe da[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?