Élections départementales, Millau-2 : Galliard est-il en danger dans son propre canton ?

  • Jean-François Galliard et Karine Orcel dimanche soir à la salle des fêtes de Millau.
    Jean-François Galliard et Karine Orcel dimanche soir à la salle des fêtes de Millau.
Publié le , mis à jour

Le président sortant est arrivé deuxième au premier tour sur le canton de Millau-2. La gauche est en tête.

Le président sortant l’a martelé pendant toute sa campagne : avant de se projeter sur un nouveau mandat à la tête du Département, il faut se concentrer sur le canton. Une position prémonitoire. À la sortie du premier tour, il est en ballottage. Sur son canton de Millau-2, Jean-François Galliard ne s’est classé que deuxième, avec 10 voix de moins que le binôme de gauche composé du tout jeune Valentin Artal, poulain d’Emmanuelle Gazel, la maire de Millau, et de Solveig Letort, écologiste du Larzac. Pour le sortant rien n’est perdu, loin de là. D’autant plus que l’énorme taux d’abstention sur le canton (64,89 %) laisse augurer un très gros réservoir de voix potentiel. Avec sa binôme, la Millavoise Karine Orcel, adjointe à la culture de 2014 à 2020 et très impliquée dans la vie associative locale, ils sont repris la campagne dès lundi. Dimanche soir, Galliard ne cachait pour autant pas que ce n’était pas forcément la situation idéale, regrettant la "division de la droite". Car c’est bien là le problème pour lui, qui vit le scénario inverse de celui qui lui avait permis d’être élu en 2015. Son ancienne binôme, Sylvie Ayot, est partie en campagne contre lui. Entre les deux, la séparation était actée depuis plusieurs années déjà, et Galliard avait annoncé de longue date son intention de changer de colistière. Mais Ayot, proche d’Arnaud Viala, n’a pas souhaité pour autant renoncer et s’est donc présentée avec Christophe Loubat, sous la bannière de L’Aveyron pour tous. En captant 29,13 % des suffrages, le duo n’a pas été ridicule, loin de là, mais il n’a pas recueilli suffisamment de voix (25 % des inscrits) pour pouvoir se maintenir au second tour.

De quoi laisser espérer un report pour le président sortant, qui se sait en difficulté face à une gauche unie, qui réalise quasiment le même score qu’en 2015, avec une participation beaucoup plus faible. "J’espère l’emporter au second tour en ralliant les voix de mon ancienne binôme Sylvie Ayot", avançait Galliard à l’issue du dépouillement. Rien n’est moins sûr. Lundi Sylvie Ayot, absente la veille du dépouillement "pour ne pas croiser certains regards après une campagne qui a été dure et parfois malsaine", se disait "surprise de certains résultats, mais satisfaite du score final". Elle s’est également refusée à donner une consigne de vote pour le second tour. "On a constitué une équipe, celle de l’Aveyron pour tous et ces candidats n’en font pas partie, je ne suis pas propriétaire des voix", a-t-elle justifié.

Galliard apaise, Orcel attaque

Les électeurs se retrouvent donc face à leurs responsabilités, dans un scrutin pour lequel l’enjeu dépasse largement le canton. Si Jean-François Galliard est éliminé, alors l’un des derniers obstacles à la présidence pour Arnaud Viala s’écarte. Mais pas sûr que cela soit suffisant pour convaincre l’électorat de droite qui a soutenu Sylvie Ayot et Christophe Loubat de voter à gauche. Quoi qu’il en soit, entre les deux camps, cela ne semble pas être l’heure de l’apaisement. Si Jean-François Galliard, assurait lundi que "tout ce qui a pu arriver dans cette campagne, avant le premier tour est derrière nous", Karine Orcel, elle, a repartagé sur sa page Facebook une photo de la campagne des municipales, il y a pile un an, quand Galliard était venu soutenir Christophe Saint-Pierre, le leader de la droite millavoise, qui est désormais derrière Arnaud Viala. Le tout assorti d’un message sans équivoque : "Souvenirs… souvenirs… En 2020, Jean-François Galliard était présent pour nous soutenir."

Ambiance, ambiance…

Guilhem Richaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

490 €

N331 - Appartement de T3 situé au 2ème étage rue de la Fraternité.Il se com[...]

290 €

N847 - A louer T1 rue des Fasquets, situé au 1er étage, il se compose d'une[...]

355 €

N249 - A louer studio rénové au 3éme étage avec ascenseur, place des Consul[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?