Green Zebra, noire de Crimée ou Esmeralda : 50 nuances de tomates pour cet été

  • Les Français consomment 850.000 tonnes de tomates chaque année, soit une moyenne de 14 kg par ménage. Il serait dommage de ne pas varier les plaisirs
    Les Français consomment 850.000 tonnes de tomates chaque année, soit une moyenne de 14 kg par ménage. Il serait dommage de ne pas varier les plaisirs lena_volo / Getty Images
Publié le

(ETX Daily Up) - Ronde, pulpeuse et généreuse... On parle bien sûr de la tomate, chouchoute des grandes tablées de l'été. Pour autant, si la belle rouge est juteuse, on en oublierait presque ses cousines vertes, jaunes, orange et même zébrées. Alors, cet été on s'encanaille et on teste les plus belles des 7.500 variétés de ce fruit-légume étonnant. 


C'est la star de l'été et la préférée des Français. La tomate s'invite à la table estivale. Et la France bichonne ce légume-fruit. L'Hexagone en produit environ 520.000 tonnes par an, selon le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Et ce n'est pas suffisant pour rassasier l'estomac des Français qui en consomme 850.000 tonnes chaque année, soit une moyenne de 14 kg par ménage. Parmi elles, 76% sont des tomates rondes. C'est d'ailleurs la plus cultivée sur le sol hexagonal (96%).

Oui, mais la tomate, que l'on a longtemps appelée pomme d'amour ou pomme d'or, a plus d'une saveur dans son sac et il serait dommage de se priver de toutes les nuances de ce fruit étonnant bourré de vitamines et de minéraux. 

Arc-en-ciel de tomates 

Pour la saveur, on fond pour la coeur de boeuf, à la chair ferme, mais juteuse, et ses adorables replis qui lui donnent une mine fripée. On pense aussi à sa cousine dodue, la Marmande, moins plissée mais tout aussi savoureuse ou à la Brandywine et son nom de personnage de série télévisée. On opte aussi pour les effilées de la Cornue des Andes, qui, comme son nom l'indique finit en pointe à la Roma, tout aussi effilée. 

Côté couleurs, on joue la carte du contraste avec la Noire de Crimée à la chair délicate, la Black Prince au rouge profond, ou la noire de Russie et son dégradé du pédoncule sombre au stigmate plus rouge.

On progresse doucement vers la tomate jaune, la tomate ananas, puis l'Auriga légèrement orangée.

Avec sa belle couleur verte, l'Esmeralda porte bien son nom. La Evergreen et sa cousine Green Zebra apportent une touche étonnante de zébrures marbrées.     

Enfin, pour l'apéro, on n'oublie pas les tomates cocktail, petites et fermes, les tomates cerises, la sweet baby, ou les tomates-grappes, plus rondelettes.   

De quoi largement apporter de la couleur et du goût - et épater la galerie - lors d'un déjeuner estival. Bon appétit !  

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?