La belle réussite de la fête de la Saint-Cyr

  • La pause chez Mélanie a été appréciée.
    La pause chez Mélanie a été appréciée.
Publié le

Cette année la fête de la St-Cyr a pu se dérouler dans des conditions à peu près normales. Rappelons-nous que l’an dernier tout avait été annulé à part le repas aux tripous du dimanche matin. Cette année, bien qu’amputée cette fois encore de son vide-greniers pour des raisons de sécurité sanitaire, la Saint-Cyr a été fêtée et le comité a fait son possible pour qu’elle soit réussie. Cela a commencé par une aubade dans le village pour récolter des dons en échange de fleurs et plants variés provenant des serres du Colombies à Séverac-l’Église. L’accueil a été convivial avec entre autres une pause apéro, biscuits sandwichs dans le jardin d’Amélie qui a été appréciée.

Dans l’après-midi, le lâcher de ballons pour les touts petits s’est déroulé sur le stade par un temps mitigé et un vent assez fort qui a emporté les ballons vers l’Aubrac. Le lâcher a eu lieu au milieu de cris de joie et parfois de quelques pleurs pour un ballon qui échappe ou qui refuse de monter, mais le chagrin est bien vite oublié autour du goûter qui s’est ensuivi.

La soirée de samedi s’est conclue par un apéro concert animé par la formation Latitude qui s’est tenu sous des barnums montés sur l’espace des Motards du Viaduc.

La journée de dimanche a commencé par l’incontournable déjeuner aux tripoux. Les forains étaient un peu moins nombreux qu’à l’accoutumée (pas d’autos tamponneuses cette année) mais les enfants ont pu profiter du manège et de la pêche aux canards. Les chasseurs, eux, ont participé au ball-trap à partir de 9 h.

La soirée s’est terminée par un nouvel apéro concert animé par l’orchestre de Jacques Granié. Il faut saluer les efforts du comité des fêtes qui a pu, malgré la crise sanitaire, maintenir l’esprit de fête.

Espérons que cette crise sera bientôt oubliée et que les festivités pourront reprendre leur rythme habituel. La prochaine animation rassemblera les motards du Viaduc les samedi 3 et dimanche 4 juillet. Voir du monde, c’est bon pour le moral.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?