Régionales : sur le marché de Rodez, Aurélien Pradié prépare déjà la suite

  • Aurélien Pradié est les candidats de la liste en Aveyron.
    Aurélien Pradié est les candidats de la liste en Aveyron. G. R.
Publié le

Le chef de file en Occitanie était sur le marché de Rodez mercredi matin.

Entre les deux tours des élections régionales, Aurélien Pradié, le tête de liste LR en Occitanie, a fait le choix de se déplacer dans les 13 départements de la Région.  Il était sur le marché de Rodez mercredi matin.

En compagnie de toute la liste aveyronnaise, menée par Jean-Philippe Keroslian, mais aussi d’Arnaud Viala, ils ont tenté de convaincre les électeurs avant le second tour dimanche. Conscient que la tâche serait ardue voire impossible pour l’emporter, le candidat LR a souhaité faire passer un message aux électeurs.

"Un rôle de contre-pouvoir"

"On appelle tous ceux qui ne sont pas allés voter au premier tour à se rassembler derrière nous, a lancé Pradié. Le RN a subi une défaite historique et voter pour eux, c’est perdre sa voix. La bonne droite, c’est nous."

L’objectif affiché de LR est d’augmenter significativement son nombre de voix. « Carole Delga en a suffisamment, souffle Pradié. Il lui faut des contre-pouvoirs pour peser dans ses projets. » Le député du Lot compte bien jouer ce rôle.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Petit appartement une pièce[...]

363 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T1Bis dans immeuble calme E[...]

525 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans le centre-ville de Rode[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 23/06/2021 à 16:33

Etonnant de constater qu'Arnaud Viala et Aurélien Pradié ont besoin de répéter qu'ils sont de droite. En douteraient 'ils ? Pour ma part je suis plus que sceptique en constatant par exemple que M PRADIE est hostile à l'ouverture à la concurrence pour le transport du fret sur les voies ferrées comme la CGT en quelque sorte.