Rodez : les premiers travaux de rénovation débutent à Jean-Moulin

  • Les travauxse déroulent  sous l’œil attentif de Christine Arrouzé
    Les travauxse déroulent sous l’œil attentif de Christine Arrouzé
Publié le

Comme prévu, le foyer des élèves commence à faire peau neuve, en attendant les locaux professionnels de la classe Segpa et les vestiaires des agents. Une enveloppe de 200 000 € a été débloquée pour ce début de chantier.

Le collège Jean-Moulin est resté dans son jus, depuis sa création. En septembre, l’établissement aura 50 ans et prévoit de fêter cet anniversaire, dignement. Cela d’autant plus qu’il a prévu une petite cure de jouvence.

Comme prévu en effet, une première tranche de travaux a débuté à la mi-juin. Avant même la sortie des collégiens pour les vacances, les ouvriers étaient d’ores et déjà à pied œuvre. "Nous avions un foyer d’élèves qui ressemblait plutôt à un grand hall de gare. Le but est de le départager pour en faire une classe de musique, notamment. Nous allons faire abaisser le plafond pour faire des salles plus intimistes et confortables", précise Christine Arrouzé, principale de l’établissement public. Pour ce faire, le Département a voté une première ligne budgétaire à hauteur de 200 000 € (sur une enveloppe globale prévue de 1,2 M€).

La première ligne budgétaire concernera les ateliers d’apprentissage Segpa, tandis que les vestiaires des agents du collège seront refaits à neuf.

Un projet architectural inclus dans un projet pédagogique

Dans un deuxième temps, ce sont les espaces médico-sociaux, la vie scolaire, les salles de permanences, les salles des professeurs et toute la partie concernant l’administration qui connaîtront un bain de jouvence.

Au-delà de la rénovation dont le collège avait grandement besoin, c’est toute la circulation des élèves qui est également amenée à changer. L’architecture contemporaine fera place à plus de fluidité dans les échanges entre élèves et professeurs.

La lumière et l’espace seront aussi étudiés pour permettre aux élèves de travailler dans de bonnes conditions. Précurseur, l’établissement avait d’ailleurs mené des travaux sur les concepts touchant à la violence et aux addictions.

Et, comme on le sait, la communication entre les classes et les groupes d’élèves peut être fortement impactée par la promiscuité. Les travaux devraient répondre à une partie de ces sujets et permettre aux élèves de déployer les programmes, dans un environnement plus confortable.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

845000 €

Situé sur le tour de ville, Investissez sur un emplacement privilégié avec [...]

434 €

Situé au Domaine Du Val-Saint-Jean, appartement de type 2, bâtiment Eglanti[...]

240 €

RODEZ - STUDIO fonctionnel à proximité du Lycée Monteil et de l'IUT compre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?