Rodez : avec l’arrivée des étudiants, "Rodez Claj" n’est pas en vacances

  • Élisabeth Romiguière,  au centre, avec Marlène, nouvelle recrue du Claj,  et Véronique Chirac (à droite).
    Élisabeth Romiguière, au centre, avec Marlène, nouvelle recrue du Claj, et Véronique Chirac (à droite). CP
Publié le

Le comité local pour le logement autonome des jeunes (Claj) de Rodez agglomération tenait hier son assemblée générale.

"On freine les étudiants jusqu’au 5 juillet pour les logements. Dès la fin de Parcours Sup, le téléphone commençait à sonner", sourit Véronique Chirac, rompue à l’exercice depuis de nombreuses années. Le Claj de Rodez est en effet une boussole pour les étudiants ruthénois en quête de leur premier appartement. "C’est 80 % de notre public" explique-t-on au sein de la structure qui, hier, tenait son assemblée générale.

Une AG au cours de laquelle la présidente Élisabeth Romiguière a pu se féliciter de voir que malgré le contexte sanitaire, le Claj a tenu ses missions. Mieux même, le Claj occupant désormais le même lieu que l’information jeunesse, un travail en commun a été mené aboutissant à la création d’un emploi supplémentaire au regard des besoins.

Ainsi, en 2020, le Claj a géré 4 200 contacts téléphoniques, reçu plus de deux cents jeunes en entretien individuel, et offert une solution clé en main de logement à 68 jeunes.

Dans ce registre du logement étudiant, le meublé tient toujours la corde. "Qu’ils viennent de Rieupeyroux ou de Bretagne, les parents ou les étudiants n’ont pas envie de déménager", sourit encore la salariée du Claj.

" Cela fonctionne bien, tout est plutôt bien dimensionné pour la ville. Ce que l’on essaie de développer, c’est la chambre chez l’habitant, mais cela prend du temps", explique Véronique Chirac. Huit propositions en ce sens ont toutefois pu être faites.

Et d’autres seront proposées dès ce mardi par le Claj, où le téléphone va sonner et les courriels pleuvoir. Une activité dense au début des grandes vacances qui confirme toute la raison d’être de cet organisme pour qui, depuis longtemps, un des slogans pourrait être aussi "une demande, une solution".

30 ans et toujours aussi investi

Le Claj de Rodez agglomération a été créée en 1991 par le Pact de l’Aveyron et les foyers des jeunes travailleurs d’Onet-le-Château, dans le but d’offrir un service d’information et d’accès à l’autonomie dans le parcours résidentiel des jeunes. Et le Claj de se réjouir, trente ans plus tard "d’être dans un dynmaique de dévelopement et d’inventivité".
Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

271 €

Venez découvrir cet appartement T1 de 19 mètres carrés situé dans une résid[...]

310 €

APPARTEMENT SITUE DANS UN PETIT COLLECTIF EN CENTRE VILLE COIN CUISINE NON [...]

119000 €

Rodez centre historique, appartement de type 2 bis dans copropriété bien en[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?