Aveyron : Magali Farrenq a donné vie à un sac "pour marquer les esprits"

  • En attendant d’avoir son atelier indépendant, Magali Farrenq donne naissance à ses sacs au crochet de la collection "La louve sacrée" dans une pièce de sa maison d’Anglars-Saint-Félix.
    En attendant d’avoir son atelier indépendant, Magali Farrenq donne naissance à ses sacs au crochet de la collection "La louve sacrée" dans une pièce de sa maison d’Anglars-Saint-Félix. Photos José A. Torres
  • Magali Farrenq a donné vie à un sac "pour marquer les esprits"
    Magali Farrenq a donné vie à un sac "pour marquer les esprits"
  • Magali Farrenq a donné vie à un sac "pour marquer les esprits"
    Magali Farrenq a donné vie à un sac "pour marquer les esprits"
Publié le , mis à jour

Installée sur la commune d’Anglars-Saint-Félix, l’ancienne factrice a créé "La louve sacrée" en février dernier, une collection de modèles en coton réalisés au crochet et qui ont un lien très fort avec la spiritualité. Ces pièces uniques dédiées exclusivement aux femmes sont associées à un animal totem. Un véritable tournant dans la vie de cette mère de famille âgée de 37 ans.

Un petit lotissement au cœur de la commune d’Anglars-Saint-Félix, près de Rignac. Impossible d’imaginer que, au bout du chemin, un pavillon abrite une créatrice qui a lancé, au mois de février dernier, son entreprise. En attendant son atelier personnel, qui est en train de sortir de terre à côté du garage, Magali Farrenq a privatisé une pièce de la maison familiale. Elle est devenue son repaire, la tanière de "La louve sacrée". Son activité ? "Création de sac au crochet en connexion avec vos animaux totems et alliés pour vous aider à reprendre le chemin de votre vie et vous (re)connecter à votre féminin sacré", tel est le dessein clairement défini par la jeune chef d’entreprise.

Sa tenue de postière au vestiaire

Originaire de Bozouls, Magali Farrenq a, tout d’abord, choisi l’école hôtelière à Villefranche-de-Rouergue avec, pour objectif, "d’ouvrir un food-truck". Mais elle a finalement abandonné l’idée de "travailler pour les autres ". Elle a alors intégré les effectifs de La Poste en tant que factrice : à Laissac, Saint-Geniez et Sévérac-le-Château pour commencer, puis dans le Bassin à Decazeville, avant de rejoindre le centre de tri d’Anglars-Saint-Félix, héritant de la tournée de Belcastel. Après un arrêt de travail et un accident de la circulation, elle a laissé sa tenue de postière au vestiaire. Définitivement. Entre-temps, elle s’est installée dans le hameau de Pautussac, terre d’origine de sa maman. C’est là que sont nés ses deux garçons, âgés aujourd’hui de 6 et 3 ans. C’est là également que cette maman de 37 printemps a pris un tournant dans sa vie. "Il y a eu la renaissance pour mon lien fort pour la spiritualité, reconnaît-elle, en toute simplicité. J’étais fille unique et, quand j’étais jeune, je me tirais les cartes. Ce n’était pas toujours évident d’assumer ce monde imaginaire ".

Lionne, panthère, ours ou papillon…

Magali Farrenq a pris goût également au crochet. Elle s’est plongée dans un petit fascicule à la naissance de son fils aîné, créant un mobile pour un cousin. De fil en aiguille, elle est montée en puissance, adhérant, à titre bénévole, à la PPSC (petite pieuvre sensation cocon), une association, dont l’hôpital de Rodez est membre, qui réalise des pieuvres au crochet pour les enfants malades. "Les encouragements et les félicitations de mes amis, de mes proches, de ma famille, m’ont décidé à franchir le pas et en faire mon activité", explique celle qui a donc donné naissance à "La louve sacrée". "J’ai opté pour le sac car les femmes en ont toujours un sur elles, il garde nos secrets, souligne-t-elle. Chaque pièce est unique et elle est associée à un animal totem, celui qui a été choisi par la personne qui commande pour se reconnecter à son féminin sacré ". La créatrice aveyronnaise insiste : "Lionne, panthère, ours ou papillon, peu importe, c’est la personnalisation qui est importante, elle apporte l’identité. Du coup, je tiens beaucoup au rendez-vous avec les clientes. L’animal retenu, ou les symboles des déesses et des fleurs que je propose aussi, font exister le sac. ça le rend vivant !". Elle offre un parchemin et un sachet de sauge "pour purifier le sac".

Avant même d’avoir son numéro Siret pour enregistrer son entreprise, Magali Farrenq rêvait déjà du Fabriqué en Aveyron. "C’est une chance d’avoir cette marque, confirme-t-elle. C’est mon Graal, j’en suis très fière et je vais tout mettre en œuvre pour faire honneur à cette reconnaissance". Et la créatrice de conclure, tout sourire : "L’objectif est de ne pas mentir aux gens".

Plus d’informations sur le site internet www.louvesacree.com ou par téléphone au 06 30 09 18 85.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Anglars-Saint-Félix

190800 €

Pavillon plain-pied de 2019 d'environ 92m² habitable. Il se compose d'une p[...]

190800 €

Maison neuve T4 plain-pied de 2019 d'environ 92m² habitables avec terrain p[...]

250000 €

Secteur RIGNAC, au calme d'un Hameau nous vous présentons cet ensemble de c[...]

Toutes les annonces immobilières de Anglars-Saint-Félix
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?