Tennis de table : avec l'arrivée de Julien Girard (ex-Pro A), Espalion rêve du monde pro

Abonnés
  • "Je vais essayer d'embaucher un entraîneur pour le club", annonce Julien Girard.
    "Je vais essayer d'embaucher un entraîneur pour le club", annonce Julien Girard. Centre Presse - Vincent Naël
  • De jeunes Espagnols participent au stage international organisé à Espalion de ce lundi à vendredi.
    De jeunes Espagnols participent au stage international organisé à Espalion de ce lundi à vendredi. Centre Presse - Vincent Naël
Publié le , mis à jour

Recruté par la commune d'Espalion afin d'y attirer des délégations étrangères pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024, organisés en France, Julien Girard, entraîneur de tennis de table reconnu à l'international, va aussi aider l'équipe senior féminine du club local à atteindre le monde professionnel.

Des jeunes espoirs espagnols, un Ivoirien, la championne minimes-cadettes de La Réunion... ou encore des joueuses du Grand-Quevilly, près de Rouen, ont commencé lundi matin, avec une trentaine d'autres pongistes, un stage international de tennis de table à... Espalion.

Pour les encadrer jusqu'à vendredi soir, Stéphane Ouaiche (27 ans), double champion de France en simple (2014, 2016) et joueur de Caen (Pro A), mais surtout Julien Girard (41 ans), qui l'a entraîné à Villeneuve-sur-Lot, aussi un club de l'élite, où il a officié pendant douze ans (2007-2019).

Le formateur, qualifié d'expert international pour avoir notamment développé les fédérations algériennes et marocaines, a pris sa licence le 1er février à... l'Espalion Aveyron TT. "Je ne sais pas s'il y a un autre club amateur en France qui peut se targuer d'avoir un entraîneur de ce niveau", se félicite le président espalionnais, Patrick Martinez.

Mais la vraie question, c'est : comment un tel coach a pu débarquer dans le coin ? Julien Girard explique : "Je suis venu ici quelques fois en 2018 et en 2019 pour co-animer les stages du multiple champion de France Michel Martinez (aucun lien de parenté avec Patrick) et j'ai rencontré le maire d'Espalion Éric Picard, qui m'a proposé de gérer les labels olympiques de sa commune pendant trois ans."

Car cette dernière a été labellisée Terre de Jeux 2024 et son gymnase intercommunal, installé 66 avenue de Saint-Pierre, sélectionné parmi les centres de préparation, pour le tennis de table et le handball, aux Jeux olympiques et paralympiques 2024, organisés en France du 26 juillet au 11 août. Le chargé de mission de la municipalité, sous contrat pour trois ans, a pour rôle d'y attirer des délégations nationales avant et pendant les olympiades.

Un centre de formation international dans plusieurs années ?

"On propose ces stages pour permettre aux athlètes étrangers de tester nos infrastructures avant de prendre leur décision, révèle l'ancien sélectionneur de la Belgique (juillet - décembre 2020). Une vingtaine de pays ont été contactés et nous sommes en négociations avancées avec la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Togo."

Mais ce n'est pas le seul projet sur lequel Julien Girard planche. Patrick Martinez confie : "Avec son arrivée, notre objectif est de faire atteindre le niveau professionnel, idéalement la Pro A, à notre équipe senior féminine (actuellement en prénationale) dans quelques années. Nous souhaitons qu'elle monte en Nationale 3 dès la fin de la saison. Les hommes (en R4, la quatrième division régionale) visent, eux, le plus haut niveau régional (R1) parce que financièrement, c'est plus compliqué d'atteindre le budget d'une formation masculine professionnelle."

Un chantier qui aurait dû être lancé dès 2020, mais la crise sanitaire est passée par là... "Heureusement, chez les filles, il y a moins de clubs et de divisions, donc c'est plus facile." Sauf que pour concrétiser cet objectif avec Julien Girard, ce dernier devra rester plus que trois ans.

"La mairie a compris que le ping pourrait faire connaître Espalion à l'international, donc on a acté que notre recrue resterait ici après son CDD, assure le dirigeant du club espalionnais. Parce qu'on ne va pas s'arrêter aux JO 2024 : on souhaite construire un centre de formation mondialement reconnu mêlant des jeunes espoirs régionaux et étrangers."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

290 €

Bel appartement très lumineux situé au 3ème étage d'une petite copropriété [...]

89000 €

Grand appartement T3 d'environ 89m2 habitables. Le bien se compose d'un séj[...]

55500 €

En Exclusivité - Dans une résidence récente jouissant de très bonnes presta[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?