Cyclisme : au grand prix de Rodez, Cordier sourit, Ribeiro s'empare du maillot blanc

  • Mathias Ribeiro Da Cruz (en rose), sociétaire du club de Laval et natif de Fronton, portera lors de la prochaine manche (s'il est là) le maillot blanc de leader du challenge.
    Mathias Ribeiro Da Cruz (en rose), sociétaire du club de Laval et natif de Fronton, portera lors de la prochaine manche (s'il est là) le maillot blanc de leader du challenge. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le grand prix de la ville de Rodez a été remporté ce mercredi 14 juillet au soir par Marius Cordier. Son compagnon d’échappée, deuxième et battu au sprint, a, lui, revêtu le maillot blanc de leader du challenge départemental.

Ils avaient beau être venus en force, exactement à neuf sur la liste des 70 inscrits, les gars du Guidon decazevillois n’ont pas réussi à ce qu’Adrien Bonnet conserve sa tunique blanche, ce mercredi soir, au terme des 75 boucles du tourniquet urbain ruthénois. Un grand prix de la ville de Rodez remporté au sprint avenue Victor-Hugo par Marius Cordier, le trentenaire du team U Cube 17 basé à Pons en Charente-Maritime ; assez facilement devant son compagnon d’échappée Mathias Ribeiro Da Cruz, licencié à Laval, mais originaire de Haute-Garonne.


Un dauphin heureux puisque à la faveur de sa deuxième place acquise déjà à Decazeville, dimanche dernier, il en a ainsi profité pour déposséder Bonnet du paletot blanc et s’installer en tête du Challenge Aveyron MMA-Skoda-Centre Presse Midi Libre après trois courses. À tout juste 20 ans, l’étudiant ingénieur dans le domaine de l’automobile en Mayenne, passe l’été chez lui à Fronton. Et en profite pour écumer les courses régionales. Hier, il faisait partie du groupe de trois – avec celui qui lèvera les bras – rentré à mi-course sur la première échappée du soir, de deux coureurs : Méjean et Chevallereau, respectivement 3e et 4e sur la ligne d’arrivée. Une bande des cinq qui ira même jusqu’à prendre un tour au peloton dans lequel elle s'est donc retrouvée, bien au chaud, avant que Cordier ne se déploie dans les derniers hectomètres pour boucler les 82 bornes de course en 1h59’27’’ ; et sous les yeux du professionnel du club local, Alexandre Geniez (Total).
Pas sûr toutefois que l’on voit Ribeiro arborer son maillot distinctif lors de la 4e manche, à Sébazac le 29 août. « Me retrouver en blanc me fait réfléchir, a réagi à chaud le longiligne coureur. On verra si ce week-end-là, mon club ne me propose pas de courir en élite nationale. » S’il continue ainsi sa tournée estivale, l’Aveyron pourrait ne pas y avoir droit.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

283 €

RODEZ : studio situé dans un quartier calme et résidentiel comprenant un ha[...]

408 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement bon rapport qua[...]

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?