Soupçons de conflits d'intérêts : le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti mis en examen

  • Eric Dupont-Moretti est ministre de la Justice depuis juillet 2020.
    Eric Dupont-Moretti est ministre de la Justice depuis juillet 2020. Repro CP - Wikipedia
Publié le

Le ministre  était entendu depuis ce vendredi matin par des magistrats à la Cour de Justice de la République.
 

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti vient d'être placé en examen par les magistrats de la Cour de Justice de la République (CJR). Il avait été convoqué après une perquisition au ministère de la Justice le 1er juillet dernier afin d'être entendu sur des soupçons de conflits d'intérêts.

Selon La Dépêche, cette convocation à la Cour de Justice de la République intervient dans le cadre de deux enquêtes visant Eric Dupond-Moretti. Le premier dossier qui intéresse les enquêteurs est celui dit des "Fadettes". Éric Dupond-Moretti a ordonné en septembre dernier une enquête administrative à l'encontre de trois magistrats du Parquet National Financier (PNF). Tous trois avaient contribué à une enquête préliminaire visant à identifier la taupe qui a informé Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu'ils étaient sur écoute. Alors proche de Thierry Herzog, l'actuel ministre de la Justice avait vu ses relevés téléphoniques épluchés par les enquêteurs. Éric Dupond-Moretti avait jadis déposé une plainte, avant de se raviser le soir de sa nomination au ministère.

Le ministre de la Justice fait également l'objet de doutes de la part des syndicats concernant l'affaire du magistrat Edouard Levrault. Ce dernier fait l'objet d'une procédure administrative lancée par la Chancellerie avant la nomination d'Eric Dupond-Moretti. Alors avocat, l'actuel Garde des Sceaux avait dénoncé les méthodes de "cow-boy" de la part du magistrat Edouard Levrault dans le cadre d'une enquête visant un de ses clients, un policier monégasque soupçonné de corruption.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Altair12 Il y a 2 mois Le 17/07/2021 à 10:37

Quel crédit accorder à un chef d'Etat et à un gouvernement qui renouvellent leur confiance à un garde des sceaux mis en examen et dont une dizaine de ministres ont eu maille à partir avec la justice depuis le début du quinquennat et plus particulièrement Bayrou au même poste et qui dut démissionner ! ! !
Quel crédit accorder à une justice dont les ministres sont régulièrement mis en accusation ! ! !

Vilain Il y a 2 mois Le 17/07/2021 à 07:05

Enfin nous y arrivons avec ce Dupond Moretti , un personnage opaque imprégné d'un probléme existentiel qui transgresse à travers son image même. Pourquoi d'ailleurs a t-il retiré sa plainte ? Pour obtenir le poste de Ministre ?
Ou alors cette plainte retirée peut-elle être assimilée à du chantage ? . La suite de cette mise en examen pourrait bien nous l'apprendre !