Arvieu : avec « Bêle et Bio », les yaourts sont bons, beaux et bio

  • CP
Publié le

C’est en 2002 qu’Emmanuel Valayer reprend la ferme de ses parents, à Arvieu, à proximité de Caplongue et des lacs du Lévezou. L’exploitation produit alors du lait de brebis pour Roquefort Société.

Emmanuel Valayer, d’abord ingénieur de l’INSA de Toulouse, qui a bourlingué de Bogotá à La Havane, avant de retrouver l’Aveyron au sein de comité d’expansion, a été très tôt sensibilisé au concept nature. L’agriculture biologique est donc devenue très vite la voie à suivre. La ferme est ainsi certifiée « bio » en 2010. Quatre ans plus tard, elle change de laiterie et rejoint la Bergerie de Lozère. En parallèle, un projet de fromagerie est mis sur les rails et se concrétise dans les faits en 2014 avec la production des tout premiers yaourts « made in » Bêle et Bio, du nom de la ferme. Cette montée en puissance se traduit par l’embauche de Simon Mesmin, qui arrive à la ferme en 2017 comme salarié. Il est Auvergnat d’origine et ancien des services vétérinaires du ministère de l’agriculture. La ferme Bêle et Bio, ce sont aujourd’hui 25 hectares de terres, 100 % en agriculture biologique. Ce sont aussi 180 brebis de race Lacaune lait, 6 béliers et 40 agnelles nourris exclusivement d’herbe, de foin et de céréales cultivés sur place. C’est une fromagerie aux normes CE. Ce sont 2,5 équivalents temps plein. Ce sont 10 000 litres de lait produits annuellement et des milliers de yaourts qui sont commercialisés dans presque tout le département, mais aussi à Paris, Toulouse, Avignon, Montpellier, par l’intermédiaire principalement de distributeurs spécialisés en produits bio.
Les yaourts qui sortent de l’exploitation d’Emmanuel Valayer sont fermiers. Ils sont entièrement fabriqués sur site et uniquement avec du lait de la ferme. La qualité du lait des brebis associée avec le savoir-faire local permet, selon les amateurs, d’obtenir un « yaourt reconnu doux et onctueux ». Le yaourt en question est nature, et seulement nature, pour que chacun puisse le déguster à sa convenance, en y ajoutant selon ses goûts des fruits, de la confiture, du miel… Il peut être conditionné dans un pot de verre atypique de grande contenance, 750 grammes, car comme le précise Emmanuel Valayer, « c’est un produit à partager ». Emmanuel Valayer qui révèle par ailleurs que la crise sanitaire aura été un frein pour son activité. « Nous avions prévu ces derniers mois d’être présents en grands magasins pour proposer des dégustations. Évidemment, avec les différents confinements et autres restrictions, cela a été impossible. Et donc, les projets de développement que nous avions identifiés se retrouvent retardés. Mais notre philosophie, c’est aussi faire preuve de persévérance et d’endurance. On va laisser passer cette période un peu délicate et repartir de plus belle. » De plus belle et toujours en bio.

Contact : 06 32 71 80 16.
 

Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

99000 €

Corps de ferme à proximité du lac de Pareloup comprenant une maison d'habit[...]

196000 €

Située sur un village de la commune d'Arvieu, maison rénovée de 118,65 m² s[...]

349000 €

Situé en bordure de hameau, au calme et sans vis à vis, bénéficiant d'une v[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?