Ecole de rugby à Decazeville : le projet conquérant de RBOA

Abonnés
  • Bernard Rives entouré du bureau de RBOA.
    Bernard Rives entouré du bureau de RBOA.
  • une partie de l’assemblée attentive au propos des intervenants.
    une partie de l’assemblée attentive au propos des intervenants.
Publié le

Après une année très pauvre en compétition, le club décide de partir à la reconquête et embauche un animateur.
 

En présence de Stéphane Bérard représentant le Conseil Régional, Ramiro Rocca mandaté par la mairie de Decazeville, de délégués de communes du Bassin et de Capdenac, de Gérard Fourquet président du comité départemental de rugby et de partenaires privés, Bernard Rives a ouvert la séance devant une bonne centaine de participants. Il a remercié vivement "les partenaires privés et publics, certes pour la saison passée, mais aussi pour la saison à venir".

Revenant sur une baisse notoire des effectifs, il confirme l’embauche d’un emploi à plein temps qui sera tenu par Germain Portéro, joueur du Sporting, prenant un peu de recul avec la compétition pour passer quelques week-ends supplémentaires en famille.

Jean Paul Rous a ensuite effectué un bilan sportif très rapide car pratiquement tous les tournois ont été annulés cette saison pour la raison que tout le monde connaît. Il reste satisfait de la poursuite des entraînements jusqu’à fin juin suivi d’une bonne participation. Il présente alors un projet de développement en 3 actes : structure technique, augmentation du nombre de licenciés et élévation du niveau de jeu rappelant que Germain Portéro aura pour mission de mener à bien ces 3 objectifs. Il a aussi lancé un appel aux parents "de ne pas hésiter à s’investir. Nous devons nous ouvrir vers les gens et sortir du clivage trop souvent entendu : tu n’as pas joué tu ne peux pas entraîner". La trésorière Martine Destruel évoque un bilan financier encore provisoire mais qui laisse un solde positif de près de 6 000 €. Les recettes dépassent les 21 000 €. Les principaux secteurs sont les participations des clubs, les partenariats et les subventions des mairies (Decazeville, Viviez, Firmi, Rignac, Aubin, Plateau de Montbazens) et du Conseil départemental… Côté dépenses qui atteignent 15 400 €, l’achat de matériel, les transports en sont les principales rubriques. Yannick Aygadoux de Capdenac rappelle une sortie de saison compliquée pour eux, remercie "RBOA de leur avoir tendu la main et l’ensemble des éducateurs qui passe du temps à se former et à entraîner".

Le bureau réélu

Plusieurs interlocuteurs se succèdent ensuite : édiles et délégués communaux, président du comité départemental, présidents ou membres de clubs pour rappeler qu’après la sinistrose viendraient des jours meilleurs, pour signifier leur soutien à l’école de rugby et valoriser aussi l’arrivée de Germain Portéro sur un poste capital et fondamental. Avant de clore l’assemblée, B. Rives annonce la démission du bureau aussitôt réélu pour une saison, faute de "combattants". Avant la remise de médaille aux jeunes des catégories – 8, – 10 et – 12 ans, le coprésident a espéré "la tenue du tournoi poussins le jeudi 11 novembre 2021 qui fêtera non pas son 30e anniversaire mais ses 30 ans".

130 dirigeants, parents et joueurs, partenaires ont partagé le repas moules-frites.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
j.l.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

48500 €

DECAZEVILLE - Lot de 2 Immeubles à Rénover sur un terrain de 962 m² environ[...]

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?