Quilles de huit : Lunel retrouve le sommet

  • Lunel retrouve le sommet
    Lunel retrouve le sommet
Publié le

Trois ans après son dernier titre départemental, la quadrette Layrac a été sacrée championne de l’Aveyron, hier.

Finalement, le suspense n’a pas tenu bien longtemps. Après un haletant mano à mano tout au long de la saison en tête de la division Excellence, l’ultime manche du championnat de l’Aveyron promettait un final serré, hier au quillodrome du Trauc, entre les quadrettes Layrac (Lunel) et Carvalheiro (Rodez), séparées de seulement 21 quilles avant le dénouement. Mais lors de la première des trois parties de la journée, les leaders ont accentué leur avance. Avec pour conséquence de ne plus laisser à leurs concurrents ruthénois grand espoir de renverser la tendance.

Avec un score de 208, le quatuor jaune et noir a abattu 15 quilles de plus que son dauphin, auteur d’un départ manqué. "On savait qu’il fallait attaquer pied au plancher pour se donner la possibilité de passer devant. Malheureusement, on a fait tout le contraire", a regretté Yohan Carvalheiro, le capitaine sang et or. Une mise en route fatale, d’autant dans le même temps, les hommes de tête n’ont pas flanché.

"Ils ont été très réguliers"

"Avoir 21 quilles d’avance, ce n’est pas grand-chose. Dans la tête, on a fait comme si on était à égalité avant la manche finale", a lancé Franck Foulquier, l’un des quatre mousquetaires de Lunel. "On avait le souvenir de 2018, a complété son compère Fabien Magnaval. Cette année-là, on comptait 30 quilles d’avance avant la dernière journée et cela ne nous avait pas empêchés de nous faire peur." Le quatuor avait toutefois décroché le titre départemental, mais avec seulement quatre unités d’avance.

Cette fois, Didier Layrac et ses partenaires se sont épargné les sueurs froides. Ils ont confirmé leurs bonnes dispositions lors de la deuxième manche, avec un score de 222, avant d’assurer lors du troisième passage (206). Suffisant pour rester devant, même si le quatuor de Rodez s’est bien ressaisi par la suite, avec 218 puis 221 quilles au sol.

"Ils méritent de gagner, ils ont été très réguliers tout au long de la saison", a reconnu le capitaine ruthénois, qui a laissé la couronne conquise en 2019. "Nous avons été réguliers de la première manche à la finale", ont confirmé les nouveaux champions départementaux, qui épaississent un palmarès déjà bien fourni. Et ce n’est peut-être pas fini, puisque Lunel vise un dixième titre de champion de France, dans deux semaines. Mais il faudra pour cela devancer la concurrence, et notamment leurs rivaux ruthénois, qui entendent bien prendre leur revanche dans une autre compétition.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Félix-De-Lunel

430 €

Lunel - Maison de 54 m2 composée d'une pièce de vie avec une cuisine améric[...]

90610 €

Située dans un joli village sur les hauteurs du vallon, grande maison en pi[...]

59125 €

Situé dans le bourg de Lunel, ensemble immobilier constitué d'une maison pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Félix-De-Lunel
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?