Une visite insolite à Boussac

  • L’homme, le cheval, la  roulotte :  une trilogie de  voyage  à la rencontre des territoires et des gens.
    L’homme, le cheval, la roulotte : une trilogie de voyage à la rencontre des territoires et des gens.
Publié le

Un voyageur pour le moins insolite, se déplaçant nonchalamment au rythme de son cheval et de sa roulotte, est arrivé un jour dans le village de Boussac . Il se nomme Jean-Paul Reynaud. Il était agriculteur dans la région du Trieves (Vercors) et quand l’heure de la retraite a sonné, il a vendu son tracteur pour acheter une roulotte et parcourir ainsi le pays. Ses pérégrinations le conduisent depuis des années au sud d’une diagonale qui va de Strasbourg à Bayonne. "On dit que les gens deviennent irascibles, en ce qui me concerne je ne rencontre que des gens sympathiques". Il s’agit certainement là de cette première approche entre l’homme et le cheval qui favorise les contacts par un attrait naturel. C’est Balisto, un magnifique trait Breton, qui s’acquitte de tracter ce que Jean-Paul se plaît à nommer son camping-char ou char à vanne... N’allez pas croire pour autant qu’il s’agit d’un mode de vie spartiate, il y a dans cette roulotte tout le confort réparti en trois étages (réserve, cuisine et couchage). Même si ce n’est pas obligatoire, un panneau solaire vient alimenter entre autres un gyrophare pour assurer la sécurité de l’attelage. Dans cette logistique, il convient de prévoir également le renouvellement des fers pour le cheval tous les 400 kilomètres. Un parc électrifié fait également partie de l’équipement pour laisser Balisto s’alimenter sereinement au gré des diverses étapes dans un espace herbeux. Dans la panoplie du voyage, un vélo fait également partie des accessoires pour faciliter l’accès aux points de ravitaillement tandis qu’un chien accompagne l’attelage.

L’esprit de liberté de notre voyageur se prolonge également par le vol, libre lui aussi, qui est le parapente, et les sites d’envol lui servent quelque part de fil rouge pour ses itinéraires.

Arrivé de Magrin, après l’escale de Boussac, le voilà reparti pour Belcastel en direction de Douelle dans le Lot pour participer, à terme, à un festival dans les Landes. Voici une belle philosophie de vie qu’il convient de saluer pour son approche des richesses que recèle notre pays, au pas lent du cheval.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Boussac

133600 €

A 15 minutes de Boussac et au calme de la campagne Creusoise, vous découvri[...]

378000 €

A 12 min de Boussac, 16 min de Sainte Sévère sur Indre et 20 min de Chateau[...]

676000 €

Propriété sur 1 hectare 5 Contactez Abigaëlle au , wvw. mamaisonenfrance [...]

Toutes les annonces immobilières de Boussac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 11 jours Le 22/07/2021 à 09:22

Voici un philosophe comme on les aime ! ! !