Les incivilités en ligne en forte hausse pendant la pandémie

  • L'incivilité en ligne a progressé cette année, selon un sondage microsoft
    L'incivilité en ligne a progressé cette année, selon un sondage microsoft fizkes / Getty Images
Publié le

(ETX Daily Up) - Fini l'élan de solidarité que le monde a connu au printemps 2020 en plein confinement. Selon une étude Microsoft, les incivilités en ligne auraient explosé entre 2020 et 2021. C'est du moins la perception partagée par les 11.000 participants de cette étude qui inclut 22 pays, dont la France.

Plus d'un an après le début de la pandémie, quel impact le Covid-19 a eu sur l'agressivité en ligne ? C'est ce qu'a voulu identifier Microsoft grâce à un sondage*. Sur les 22 pays étudiés seulement un, la Colombie, fait état d'une attitude plus positive ressentie sur les réseaux. Sur l'ensemble des personnes interrogées, 82% perçoivent un déclin de la civilité en ligne depuis le début des premières mesures contre le Covid-19. Le sondage se mesure à un autre, celui de juin 2020, qui montrait des résultats plutôt encourageants. 

Par exemple, l'affirmation "Les gens sont plus encourageants les uns envers les autres" a chuté de 8 points, passant de 57% l'année dernière à 49%. Difficile de contredire ses chiffres dans les faits tant on a pu ressentir une plus grande méfiance sur les réseaux sociaux depuis le début de la pandémie. "Je vois plus de gens qui aident les autres" est tombé à 56% au niveau mondial, contre 67% l'année dernière. Évidemment le sentiment de "plus grand sens de la communauté" a lui aussi bien chuté, passant de 62% à 50% en juillet 2021.

Le Covid, un rôle majeur

La lassitude face à la pandémie a fait augmenter le résultat de trois des cinq catégories négatives. Selon le sondage, les gens extérioriseraient plus leurs frustrations sur les réseaux (67%, +7%) et l'intolérance dans la communauté a légèrement augmenté passant de 54% en 2020 à 59% en 2021. Les attaques personnelles et les commentaires désobligeants semblent avoir progressé, en tout cas dans l'esprit des sondés. 

La seule bonne nouvelle ? La diffusion d'informations fausses et trompeuses aurait légèrement diminué, de 67 à 60%. Reste que tout cela n'est au final que du ressenti, mais cela traduit bien un sentiment général de perte de confiance entre les différentes communautés sur les réseaux. La pandémie n'aura pas permis de faire continuer les progrès aperçus l'année dernière. 

*Le rapport "Civility, Safety Interaction Online" de Microsoft a été réalisé auprès de 11.067 personnes âgées de 13 à 74 ans, issues de 22 pays. La version complète du rapport sera disponible le 8 février prochain à l'occasion du Safer Internet Day.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?