En Italie, les influenceurs s'immiscent dans le débat politique

  • L'opinion de Tommaso Zorzi, très célèbre influenceur italien, est elle-même devenue virale suite à cette vidéo diffusée sur Instagram
    L'opinion de Tommaso Zorzi, très célèbre influenceur italien, est elle-même devenue virale suite à cette vidéo diffusée sur Instagram tommasozorzi / Instagram
Publié le

(ETX Daily Up) - En Italie, la Commission parlementaire de Justice débat actuellement du projet de loi "visant à prévenir et à combattre la discrimination et la violence fondées sur le sexe, le genre, l'orientation sexuelle, l'identité de genre et le handicap". Face aux habituelles querelles partisanes et politiciennes, les influenceurs se positionnent en véritables relais du camp du oui.

Les influenceurs avaient déjà pris l'habitude de s'exprimer sur des thèmes de société. Mais jamais ils ne s'étaient immiscés à ce point dans le débat public, avec autant de consensus. Depuis le mois de janvier 2021, plus de 12.000 publications concernant le projet de loi "Zan" ont été diffusées sur les réseaux sociaux par les personnalités les plus en vogue du moment. Parmi elles, le très célèbre couple Fedez et Chiara Ferragni, cumulant 37 millions de followers à eux deux sur Instagram.

C'est notamment cette dernière plateforme qui est priorisée pour la diffusion de contenus en faveur de cette loi. Le 30 mars dernier, la chanteuse Elodie (2,5 millions d'abonnés) s'en prend aux députés de la Ligue -parti d'extrême droite-, soulignant, en story, leur "indignité à siéger au Parlement", suite à leur opposition au projet de loi. Quelques semaines plus tard, Fedez (12,7 millions d'abonnés) organise une interview avec le député du Parti Démocratique (centre-gauche) Alessandro Zan, auteur du projet de loi. Mais le post le plus célèbre est bien celui de Tommaso Zorzi, qui défend bec et ongle le projet de loi, visualisé plus d'un million de fois en IGTV.

Dans le cadre du projet de loi Zan, les influenceurs italiens se positionnent en véritables leaders d'opinion. Forts de leurs millions de followers, et au plus grand bonheur des partis de gauche, ils auront à cœur de convaincre les citoyens aux côtés des formations politiques. Et bien plus aisément… En effet, selon une étude de Nielsen testant le niveau de crédibilité des influenceurs sur un échantillon représentatif d'utilisateurs italiens de médias sociaux âgés de 18 ans et plus, 83% des Italiens font confiance aux influenceurs lorsque ces derniers partagent des messages sociaux.

 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?